Magazine

D??sastre ??conomique en Californie.Bient??t sur vos ??crans en France

Publié le 23 décembre 2008 par Objectifliberte

Goldengate Il y a trois ans, notre presse s'extasiait sur la Californie, joyau des USA, ??tat en pointe dans la sacro-sainte lutte contre le r??chauffement climatique, mod??le de social d??mocratie ?? l'int??rieur d'un pays vendu aux politiques n??o-lib??rales, j'en passe et des meilleures. Schwarzie Governator, succ??dant ?? un terne d??mocrate (Gray Davis) qui avait laiss?? exsangues les finances de l'??tat, osait tourner le dos aux doctrines bushistes, bien que lui m??me issu du parti r??publicain, et menait, en bonne cogestion avec le parlement local d??mocrate, le bal du renouveau n??o-keyneysien et environnementaliste des ??tats de l'union.

La Californie, mauvais ??l??ve de l'Union

Las, les mauvaises nouvelles s'accumulent sur le golden state, qui m??rite de moins en moins son surnom. Je vous ??voquais il y a peu l'obligation, pour l'??tat, de couper dans les fonds destin??s aux investissements pour arriver ?? faire face ?? ses ??ch??ances de remboursement de pr??ts.

Comme cela ne suffit pas, Arnold Schwarzennegger a d??cr??t?? deux journ??es mensuelles de cong?? sans solde pour tous les employ??s de l'??tat, afin de racler les fonds de tiroirs. Les syndicats envisagent de porter plainte contre cette d??cision. La situation de l'ex??cutif local est r??ellement d??sesp??r??e. D'ailleurs, ceux qui ont pr??t?? ?? l'??tat entonnent le chant du sauve qui peut: les obligations de l'??tat ?? ??ch??ance de 2038 et 5,25% en nominal se traitent d??sormais ?? 79,4 cents pour un dollar. Cela en dit long sur la confiance des investisseurs dans leur capacit?? ?? ??tre rembours??s.

La Californie n'est pas le seul ??tat ?? avoir la t??te sous l'eau, mais alors qu'il repr??sente environ 12% de la population de l'Union, son d??ficit 2008 repr??sente 25% des d??ficits cumul??s des 37 ??tats (sur 50) en difficult??, et le d??ficit 2009, pr??vu ?? 15 milliards de $, repr??senterait 1/3 des d??ficits cumul??s des ??tats. L'??tat appelle donc ?? l'aide le gouvernement f??d??ral.

Or, la Californie a l'une des populations les plus riches du monde, et beaucoup d'??tats de la Middle America ne comprendraient pas pourquoi une aide f??d??rale, forc??ment abond??e par les ??tats les plus pauvres, ou pour certains autres qui restent bien g??r??s, devraient soulager les r??sultats de tant d'ann??es de gabegie social-d??mocrate. D'ailleurs, les ??lecteurs Californiens ont r????lu ann??e apr??s ann??e les politiciens qui leur ont fait les promesses les plus intenables: un sauvetage par l'??tat f??d??ral reviendrait ?? exon??rer la population de Californie de sa responsabilit?? dans ce d??sastre. Voil?? pourquoi les grands ??lus californiens d??mocrates ?? Washington, tels que Nancy Pelosi, font campagne pour un Bailout: celui ci donnerait au peuple un blanc-seing pour pers??v??rer dans l'irresponsabilit?? fiscale et sociale si ch??re aux ??lus d??mocrates. 

Au reste, la situation financi??re de nombreuses communes n'est pas plus enviable que celle de l'??tat: de nombreuses municipalit??s ont visiblement mal g??r?? les ann??es de folie immobili??re.

Comme si cela ne suffisait pas, en cons??quence, la population locale perd confiance: le solde migratoire intra-USA de la Californie vis ?? vis des autres ??tats est n??gatif pour la quatri??me ann??e cons??cutive, et la tendance va croissant. Lass??s par les prix immobiliers (qui restent ??lev??s malgr?? le krach), et par l'??conomie en berne, ceux qui le peuvent fuient. Destination pr??f??r??e: le Texas (dont je vous reparlerai prochainement). Seule l'immigration pauvre en provenance du Mexique maintient une d??mographie g??n??rale positive.

La litanie des mauvaises nouvelles parait sans fin: Le ch??mage atteint 8,4%, le 3??me plus ??lev?? du pays, et les cont??s de San Bernardino Riverside, les plus touch??s par la crise du subprime, voient leur taux de ch??mage flirter avec 10%, des taux tr??s... Fran??ais !  Le fonds de pension CalPers, le plus important du monde, qui doit payer les retraites des fonctionnaires californiens, vient d'enregistrer des pertes record ?? cause de l'immobilier.

Le sort des plus modestes n'est gu??re enviable, avec une hausse record de la fr??quentation des abris de fortune prodigu??s par les associations d'aide aux sans abri. Avant la r??cession, le nombre de SDF ??tait estim?? ?? 73 000 personnes par nuit, en moyenne, dans la seule ville de Los Angeles. Or, la fr??quentation de certains centres d'h??bergement aurait ??t?? multipli??e quatre depuis l'??t??. 

La raison de ce marasme n'est pas ?? aller chercher tr??s loin: la Californie a les lois parmi les plus contraignantes en mati??re de l??gislation du sol, ce qui a occasionn?? la plus forte hausse de l'immobilier r??sidentiel de toute l'union lors des ann??es folles 2000-2007. La Californie a ??t?? l'??picentre de la bulle immobili??re dont l'explosion aujourd'hui se propage au monde entier : plus d'un tiers de la hausse des encours du cr??dit immobilier ??tait bas??e dans la seule Californie. Une part des recettes fiscales, issues des transactions immobili??res et de la valorisation des terrains, a servi ?? gonfler inconsid??r??ment les d??penses de fonctionnement des collectivit??s, au lieu d'??tre consid??r??es comme des gains exceptionnels. Mais le retournement de la conjoncture immobili??re frappe la Californie de plein pied. La baisse de valeur du parc immobilier y repr??sente la moiti?? de celle de tous les USA, soit 4 fois plus que sa part dans la population du pays. En Californie du sud, les ventes suite ?? banqueroute repr??sentent 55% des transactions, et le prix m??dian est en chute de 44% (!) depuis les sommets du d??but 2007. Les m??nages d??rouillent, et les banques avec.

Dans ces conditions, les recettes fiscales des collectivit??s connaissent un "effet ciseau" absolument dramatique. D'o?? leur faillite.

Pourquoi vous parl??-je de tout cela, me direz vous ? La Californie, c'est loin, et le malheur des yuppies de la c??te ouest nous touche assez peu. Certes, certes. 

France Californie, m??me combat ?

Mais ?? bien y regarder, la situation de la Californie n'est pas sans pr??senter de nombreuses ressemblances avec celle de la France:

  • Un PIB total ?? peu pr??s du m??me ordre de grandeur
  • Une bulle immobili??re qui se d??gonfle,
  • Des d??ficits publics r??currents,
  • Un ??tat sur-endett??, incapable de freiner la folle progression de ses d??penses ?? caract??re "social". ??missions d'obligations pr??vues pour 2009 par l'agence France Tr??sor: 145 milliards d'Euros, plus de la moiti?? de ses recettes fiscales nettes.
  • Des collectivit??s locales qui ne sont pas en grande forme non plus, avec en premi??re ligne les conseils g??n??raux, qui tiraient au somment de la bulle immobili??re environ 15% de leurs revenus d'une taxe bas??e sur les transactions immobili??res (les "droits de mutation"), lesquelles sont en train de s'effondrer, tant en nombre qu'en valeur. 
  • Des jeunes qui ??migrent en masse, un solde migratoire vers les pays industrialis??s n??gatif, et une immigration majoritairement issue de pays ?? faibles revenus,
  • Un ch??mage qui remonte en fl??che vers les 10%,
  • Des SDF que nous ne savons plus compter dans les grandes villes,
  • Un pr??sident ??lu sur des promesses de rupture et qui n'a fait que perp??tuer les mauvaises pratiques ant??rieures, incapable d'autre chose que quelques r??formettes,
  • Une surench??re ??cologique avec en point d'orgue des d??penses somptuaires annonc??es au titre du Grenelle. Quand la bulle verte ??clatera, cela fera tr??s mal...

Que la France cesse d'inspirer confiance aux emprunteurs, comme le fait la Californie, et nous pourrions vivre un ??pisode ??conomique comparable, avec obligation imp??rieuse pour l'??tat et les collectivit??s de couper de fa??on drastique dans toutes les d??penses (salaires, investissements) pour faire face aux ??ch??ances de remboursement des dettes pass??es. 

Certes, actuellement, cela n'est pas le cas. La France, semble-t-il, place ses adjudications sans r??elle difficult??. Ceci dit, l'Allemagne a connu quelques frayeurs, et quelques ??conomistes de haut vol s'interrogent sur la soutenabilit?? des "pyramides de Ponzi de la dette publique" dans le temps. C'est surtout la faisabilit?? des plans de relance am??ricains qui les inqui??te le plus. Mais les d??terminants de la "confiance ??ternelle" des pr??teurs envers les ??tats sont mal cern??s et pourraient s'??mousser avec la crise. Bref, toutes les analyses les plus contradictoires circulent, et les temps sont plus que jamais ?? l'incertitude.

Mais ??tablir un parall??lisme entre la situation future de la France et celle v??cue aujourd'hui par la Californie ne parait plus du tout irr??aliste. Chez nous, trente ann??es de croissance sans fin du poids de l'??tat dans l'??conomie pourraient aussi, comme je l'expliquais d??j?? il y a quatre ans, se finir dans un mur. Au train o?? vont les choses, la seule question ne me parait pas de savoir si cela va se produire, mais "quand" (et j'esp??re toujours avoir tort). Seul un changement radical et rapide de politique ??conomique pourrait nous sauver de cette funeste issue.

Trois diff??rences majeures entre la France et la Californie, toutefois:

  • En n??gatif, notre ??conomie part d'un z??nith bien moins brillant -- Les californiens ont la silicon Valley, nous avons eu le plan calcul...--,
  • En positif, d'une part notre syst??me bancaire, quoique imparfait, n'a pas multipli?? les mauvais cr??dits par le pass?? -- pourvu que ??a dure -- et d'autre part nous n'avons pas au dessus de nous d'??tat f??d??ral capable de nous sauver avec l'argent des allemands et des polonais. Tant mieux pour eux, et tant mieux pour nous: Si nous entrons en crise, nous devrons trouver les ressources en nous, pas trouver des excuses foireuses pour continuer ?? ne rien faire. 

Bref, si le pire n'est jamais certain, la m??saventure Californienne devrait nous inciter ?? nous poser quelques questions sur notre avenir ??conomique et sur les bonnes mesures ?? prendre pour ne pas suivre le m??me funeste chemin.
----
Sur ces consid??rations d'un optimisme ??bouriffant, joyeuses f??tes ! Je publierai uniquement du "vite fait bien fait" d'ici le 6 janvier pour cause d'indigestion probable, et d'exc??s champagnis??s.
----


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Objectifliberte 2968 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte