Magazine Finances

BAISSE SUR LE PRIX DE L ’ELECTRICITE : Moins 12% sur les prochaines factures

Publié le 09 janvier 2009 par Black2004
<>

2009 commence bien pour les consommateurs. Après certaines denrées de base, le prix de l’électricité va connaitre une baisse de 12% applicable sur les prochaines factures. Une mesure qui devra coûter 16 milliards de F Cfa sur la base semestrielle à la Senelec et 32 milliards de F Cfa annuellement. Le nouveau directeur général de la Senelec qui a présenté ses excuses aux consommateurs compte mobiliser ses troupes pour mieux répondre aux préoccupations des consommateurs à travers une démarche de concertation et de communication.

Les baisses du cours du baril du pétrole sur plan mondial ont été répercutées sur les coûts de production de Senelec. Une situation qui, d’une manière logique, doit être bénéfique aux clients de la Senelec. Ces derniers vont ainsi enregistrer une baisse de -12% sur leur prochaine facture d’électricité. Le ministre de l’énergie, M. Samuel Ahmed Sarr, entouré de ses principaux collaborateurs, comme le président de la Commission de régulation du secteur de l’électricité et du Directeur général de la Senelec, l’a annoncé lors de la conférence de presse tenue dans l’après-midi de mercredi 7 janvier. Selon le ministre de l’énergie, « la baisse de 12 % sera immédiate et uniforme et prendre effet à partir de ce mois de janvier ».

Le ministre de l’énergie a d’emblée rappelé l’importance accordée au secteur de l’énergie notamment au sous-secteur de l’électricité avec le renforcement de la capacité de production de Senelec de 226 MW depuis 2000 soit un accroissement de 65% dont 130 MW réalisés en 2008 pour un montant de 68 milliards de F Cfa . Ce qui, a son avis, a permis « de résoudre le problème chronique de la SENELEC lié à la vétusté et à l’insuffisance du parc de production qui expliquaient, jusqu’alors, les perturbations et les difficultés récurrentes notées dans la distribution continue de l’électricité ».

Cependant, a-t-il souligné, « les répercussions positives légitimement attendues de ces importants efforts d’investissement, ont été annihilées en 2008 par un bouleversement sans précédent sur le marché international du pétrole et les hausses répétées du cours du baril à un rythme et à un niveau difficilement soutenus par les mécanismes de prévention et de régulation en vigueur, ce dans presque tous les pays du monde ». Il ajoute qu’ « au Sénégal, cette crise, combinée aux difficultés financières de la Senelec qui accusait déjà en 1998 un cumul de résultats déficitaires de plus de 140 milliards de F Cfa a, nonobstant les efforts consentis pour redresser la situation financière de la Senelec, sévèrement grevé les capacités de celle-ci et nécessairement modifié les objectifs fixés et les résultats escomptés ».

M. Sarr pense que « s’il est vrai qu’il n’y a pas de contexte favorable pour subir une crise économique et financière de cette ampleur, celle qui survient juste après d’importants investissements financiers consentis dans la modernisation d’un secteur de production sensible en accroit la sévérité de l’impact. Il a fallu, tout de suite identifier et adopter des mesures qui assurent à la fois l’équilibre et la sauvegarde d’intérêts divergents et concilient la protection du consommateur, surtout celui à faible revenu, la continuité du service public, qui reste la mission de la Senelec et la pérennité de son activité ».

A l’en croire, c’est ce qui avait nécessité la mise en place d’une nouvelle grille tarifaire qui selon le ministre, comportait entre autres contraintes et procédures imposées à la Senelec, une hausse du prix de l’électricité intégrant, en partie, la hausse du prix du baril. « Diverses restitutions de nos services, mais aussi des réclamations et requêtes qui nous ont été adressées nous ont informées des difficultés suscitées par la nouvelle grille tarifaire auprès des consommateurs » .M. Sarr souligne que « ces difficultés ont été corroborées par les conclusions de la CRSE que nous avions instruite dès le 1er Décembre 2008, à la suite des réclamations, aux fins de procéder à l’étude de l’impact de la hausse sur les consommateurs ».

Il fait croire que c’est suite à ces différentes récriminations et réclamations des usages mais surtout après la sortie du chef de l’Etat, « visant à préserver l’équilibre entre la viabilité de l’activité, la continuité du service public et la fourniture d’électricité au consommateur à un prix abordable, il a été décidé sur la base des recommandations pertinentes de la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) et des études réalisées par les techniciens du département et de la Senelec sur la question, d’appliquer une baisse uniforme de 12% du prix de l’électricité applicable immédiatement ». Il a par la suite précisé que « cette baisse est contenue dans une fourchette incluant le cours du baril, au 29 Décembre 2008, avec un plafond fixé à 58 dollars au-delà duquel, néanmoins, les mêmes exigences et contraintes pourraient justifier la révision de la grille ».

Avant d’ajouter que « si nous la voulons efficace, cette importante baisse devrait être combinée à l’économie d’énergie grâce notamment à l’utilisation des LBC afin d’atténuer le coût de la facture notamment celle des ménages par la baisse de la consommation. Nous devons clairement signifier ici, que la pertinence et l’absolue nécessité d’adapter la facturation aux contraintes d’approvisionnement ainsi que la rationalisation de l’offre et la consommation de l’énergie sont indiscutables ».

L’occasion a été également saisi par le nouveau directeur général de la Senelec a présenté des excuses aux usagers pour les désagréments et erreurs commises ces derniers notamment avec la double facturation née de la dernière hausse de 17 % et ayant occasionnée un vaste mouvement de contestation. Seydina Kane promet de mettre beaucoup plus l’accent sur la concertation et la communication envers les usagers afin de restaurer le climat de confiance. Il compte mobiliser les agents de la Senelec pour qu’ils soient disposés à répondre aux préoccupations des consommateurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Black2004 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine