Magazine Autres sports

Le dressage “moderne”

Publié le 09 janvier 2009 par Pierreristic

Je tiens à prévenir, cet article est un coup de gueule qui n’engage que moi. Mais ça me pèse sur le cœur, alors aujourd’hui, je vais vider mon sac !

Je n’aime pas le « dressage moderne », celui que l’on peut voir en concours et aux Jeux Olympiques. Je le trouve mécanique, coincé, vide de sens.

Je sens venir le lancé de tomates, mais tant pis je continue !

Quand je regarde ces reprises je vois des chevaux coincés devant et poussés derrière en même temps, le fameux « tire-pousse », je vois des aides « rugueuses » maintenues à grand renfort de bottes coquées (pour tenir la position de la jambe), des chevaux avec des postérieurs loiiiin derrière qui ne piaffent pas faute de rassembler. Des cavaliers qui ont 10 kgs dans chaque bras et les mollets serrés sur les flancs de leur cheval. C’est sûr que pour rester assis durant les allongements spectaculaires que donnent ces chevaux, il faut se cramponner. Mais c’est ça le dressage, se cramponner ?

Ah c’est sûr, les changements de pied au temps sont impressionnants, de même que les appuyers, je le reconnais. Mais c’est tout.

Je ne trouve pas de poésie dans les muserolles trop serrées, dans les noseband (quand il s’agit de travailler en filet simple).

Parfois ça me ferait presque penser à un concours de modèle & allures monté.

Et les chevaux… cocottes-minutes conditionnées pour en « jeter » le plus possible. On leur donne la réputation d’être fragiles à force d’être dans du coton, c’est sûr que si moi aussi je vivais dans une couette à l’année, j’aurais du mal à aller dehors. Je ne parle même pas du fait que les chevaux de dressage « moderne » sont parmi les plus « cassés » rapidement.

On parle des méthodes « qui font gagner ». Ça, c’est certain. Mais sont-elles les bonnes ? Le dopage fait gagner aussi tant qu’on y est…

Où sont la légèreté, le brillant, le plaisir d’être à cheval ? Où sont les chevaux de dressage biens dans leur tête ?PassageLaG Le dressage moderne photo cheval
Pas très loin, heureusement ! Mais tant que les critères de jugement ne changeront pas,  tout cela restera à la maison dans le meilleur des cas, au placard dans le pire.

(et oui, il y a des exceptions dans le monde des concours, et heureusement ! Mais j’avais dit que c’était un coup de gueule, alors hein, je ferais un post plus tard sur les joies du dressage, ma discipline entre toutes ^^)

L’illustration représente La Guérinière,  c’est pas « moderne-concours », et c’est BEAU.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreristic 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine