Magazine Autres sports

Les Miettes du Vendredi: Bill Romanowski, Anquan Boldin et un vrai fan des Lions

Publié le 09 janvier 2009 par Sixverges
Dans vos miettes: Romanowski veut devenir coach, Anquan est toujours un cas incertain et un homme qui a l'échec total tatoué sur le coeur.
Bill Romanowski veut coacher les Broncos: une histoire qui nous fait bien rire. L’ancien secondeur du Denver a rencontré le propriétaire Pat Bowlen, armé d’une présentation Powerpoint. Romanowski a joué 16 ans dans la NFL, il dirige maintenant une compagnie de suppléments alimentaires et n’a aucune expérience de coaching. Son principal défaut: c’est un crisse de fou. Il a été suspendu plusieurs fois pour usage de stéroïdes, a déjà craché au visage d’un adversaire et avait cassé la mâchoire d’un coéquipier lors d’un camp d’entrainement. On évalue ses chances d’avoir le poste à 0%. Romocop coahc des Broncos, c'est un peu comme si Sean Avery devenait instructeur-chef dans la LNH, sauf que Romanowski est encore plus fou.
Anquan Boldin sera un «game time decision» pour samedi. Sa blessure aux muscles ischio-jambiers est particulièrement contraignante pour un receveur de passes qui doit toujours courir. Son absence nuirait bien sûr énormément aux Cardinals.
Sept candidats pour les Broncos: outre Romanowski, Pat Bowlen a rencontré sept messieurs pour le poste d’instructeur-chef des Broncos. Il a d’ailleurs affirmé que le nouveau coach un de ces candidats. La liste : Steve Spagnuolo (coordonateur défensif des Giants), Josh McDaniels (coordonateur offensif des Pats), Raheem Morris (nouveau coordonateur defensive des Bucs), Rick Dennison (coordonateur offensif des Broncos), Jason Garrett (coordonateur offensif des Cowboys), Leslie Frazier (coordonateur défensif des Vikings). C’est une belle liste de candidats. On considère Dennison et Morris comme des outsiders mais les autres ont tous de bonnes chances.
On apprend dans la dernière chronique de Bill Simmons que Phillip Rivers est un homme profondément religieux qui ne sacre jamais. Hé ben dis donc. Il a pourtant l’air d’un parfait trou de cul et on se demande bien ce qu’il criait aux fans d’Indianapolis l’an dernier si ça ne contenait pars quelques mots de quatre lettres… Un gars crinqué de même doit bien échapper une couple de fucking shits, non?
La saison morte sera chaude à Dallas: des rumeurs circulent voulant que Tank Johnson quitte comme agent libre. La possibilité que l’équipe libère Terrell Owens est aussi évoquée. Ça promet.
Un petit clip sur un fan des Lions qui s’est fait tatouer "0-16" sur le chest. Un vrai fan.

Dans le calepin: notre vieil ami Réjean Tremblay ne file vraiment pas. Ça doit être la déprime post-mort du Grand Prix. Aujourd’hui, Claude Mailhot est le méchant de service. George Gillett a sauté son tour cette semaine.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines