Magazine Basketball

09.01.09: Pacers 119 - 121 Lakers

Publié le 10 janvier 2009 par Masterzen

 09.01.09: Pacers 119 - 121 Lakers

Après un quatrième quart-temps raté face aux Hornets mardi, Kobe nous prévenait indirectement comme à son habitude. Une fois mais pas deux.

Jackson continu avec son cinq Fisher-Bryant-Radmanovic-Gasol-Bynum alors que Lamar Odom n'était même pas en tenue hier soir. Côté Pacers, Jack-Graham-Granger-Murphy-Hibbert comptent bien rééditer le même hold up que lors du premier affrontement entre les deux équipes cette saison.

Fire Power

Le début du premier quart-temps est marqué par une bonne activité d'Andrew Bynum très incisif dans la peinture alors que Kobe semble reparti dans une réussite folle à 7m25 après un fade-away à trois points qui égalise à 6-6. Granger lui est un adepte de la distance et le confirme très tôt en enchaînant les jumpers, de même que Radmanovic qui fait taire les critiques à son propos en répondant au jeune probable futur all star. Les intérieurs Lakers s'imposent en ce début de match, la paire Gasol-Bynum répond présent face aux faibles back up d'Indiana Nesterovic et Foster. Josh Powell, qui a pris la rotation de Lamar Odom, est lui aussi très bon et inscrit 6 points dans les trois dernières minutes. Le premier quart-temps très offensif se termine sur le score de 41-36 en faveur des Lakers qui shottent à 71% contre les 76.5% des visiteurs.

Powell continue son impact du banc en début de second quart-temps en inscrivant un nouveau hook sur une belle passe de Vujacic mais le second panier à 3 points de l'assassin Troy Murphy donne le premier avantage au score d'Indiana, 48-47 à huit minutes de la pause. “The Machine” lui répond bien en inscrivant 5 points consécutif dont un three pointer qui remet les Pacers à deux possessions mais Murphy n'en démord par et rentre à nouveau longue distance quelques instants plus tard pour revenir à un point. Kobe et Gasol s'occupent ensuite de préserver l'avantage jusqu'à la mi-temps. L'espagnol marque deux shoots de suite pour afficher 17 points à 8/9 aux shoots sur sa ligne de stats et Kobe distribue bien le jeu en le servant lors de son second panier, la septième passe du MVP en titre avec ses 14 points. La première mi-temps se conclu sur un nouveau three-pointer de Troy Murphy mais c'est bien L.A qui mène les débats à la pause, 68-66.

09.01.09: Pacers 119 - 121 Lakers

Kobe “Not Two Time” Bryant wins it

Troy Murphy doit avoir une dent contre L.A! Un nouveau panier à trois points pour démarrer la seconde mi-temps, son cinquième du match, avant un drive ligne de fond pour scorer sur la tête de Gasol la possession suivante. Fisher lui aussi est bien réglé à trois points et la paire Bynum-Gasol continue de dominer les débats dans la raquette d'Indiana. Drew profite notamment à merveille des caviars de Kobe pour conclure sous le panier. Kobe super passeur et Kobe super scoreur. 11 points et une passe sur les 13 derniers points des Lakers dans ce troisième quart-temps! Ces deux derniers lancers permettent aux locaux de mener 96-84 avant les douze dernières minutes. La défense semble être de retour chez les pensionnaires du Staples Center et Kobe dans un grand jour, de bonne augure croît-on avant le moment de vérité.

Mais les deux snipers d'Indiana Granger et Murphy calment toute la salle d'entrée de quatrième quart-temps plantant à 3 points. Ariza peu en vue jusque là inscrit 6 points d'affilé avant de prendre sa cinquième faute personnel et une technique en prime pour avoir trop discuter la décision des officiels. Bynum lui réalise son record de la saison en marquant son vingtième point de la partie sur un lancer mais l'équipe est globalement maladroite dans cet exercice au moment le plus important, le jeune pivot réalisant 1/2 tout comme Kobe et Pau quelques minutes plus tard. Un panier à trois points de Dunleavy remet Indiana à un point des locaux, 107-108 à quatre minutes de la fin. Granger lui ne perd pas les pédales et score jumper sur jumper, prenant littéralement le match sur ses épaules tout comme Kobe en face. Nouvelle faute technique cette fois pour Radmanovic pour un mauvais coup sur Foster, ce qui a la don de mettre le Zen Master hors de lui qui le met sur le banc. Gros duel entre les deux stars jusqu'à ce que Granger soit sorti pour sa sixième faute à une minute de la fin du match après une faute sur son aîné. Kobe ne tremble pas et rentre ses deux lancers pour donner 3 points d'avance aux Lakers. Mais Dunleavy égalise sur un three pointer dans la foulée, 119-119, 26 secondes à jouer. Balle évidement pour Kobe. Il joue Jarett Jack dos au panier en tête de raquette jusqu'à la ligne des lancers, se retourne, turnaroud fade-way et inscrit le shoot de la victoire à 3 secondes du buzzer! Victoire finale 121-119.

Je le sentais bien. Mais vous savez j'ai eu d'autres shoots potentiellement décisifs dans la passé et le dernier face à Miami, je le sentais bien aussi, mais ça a fait gamelle. Donc cette fois je me suis assuré que celui-là allait bien rentré” a déclaré Kobe à propos de son shoot victorieux. “J'ai juste joué mon jeux et je leur ais laissé prendre les décisions.”

On n'a jamais vraiment été confortables dans ce match“ a déclaré Phil Jackson, qui a également sévèrement critiqué Trevor Ariza et Valdimir Radmanovic pour leurs fautes techniques en dernier quart-temps et qui a fait l'éloge de Kobe pour son activité en défense.

Kobe termine meilleur marquer avec 36 points, 7 rebonds et 13 passes bien épaulé par ses deux big mens: Gasol avec 21 points, 11 rebonds, 4 passes et Bynum 20 points et 5 rebonds.

Trevor Ariza et Josh Powell sortent bien du banc avec 10 points chacun.

Boxscore Complet

Retrouvez toutes les photos du match sur Los Angelinos!

Highlights:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Masterzen 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines