Magazine High tech

Les Bouftous : Le guide.

Publié le 10 janvier 2009 par Isma
Les Bouftous sont un des plus grandes famille des créature du Monde des 12. Les bouftous sont plutôt variés.
Les plus jeunes se nomment les Bouftounet nouveaux-nés ou les Bouftounet. Ceux-ci ont encore un pelage blanc : Ce n'est même pas de la laine, mais un duvet.Pour le bien de l'écosystème, il serait bien que ceux-ci ne soient pas attaqués, étant donné que si l'on tue les enfants, on aura plus de descendance... déjà qu'on tue pas mal les parents...
Une fois que nos chers et mignons Bouftonets ont fait leurs dents... Bah, ils grandissent quoi ! :D Viennent alors les Bouftons Noirs et Blancs
Ceux-ci sont déjà plus coriaces. Quoique... En tout cas, grâce aux métiers de trappeur, vous pouvez leur retirer leurs laines blanches ou noires... que vous pourrez utiliser pour vos autres métiers (notamment la vétisserie pour la laine blanche et le pointillage pour la noire.) Vous pouvez aussi dropper la Panoplie Boufton Noire et Blanche... Mais faites attention à ne pas marcher dans leur "Crottin". Emile Voilà disait à ce sujet : "Qui marche dans un crottin, sentira jusqu'au lendemain."
Une fois que notre ami le Boufton a bien grandis, celui-ci devient un Bouftou. C'est le même QI, c'est juste plus gros :D Les Bouftons Blancs deviennent des Bouftous et les Bouftons Noirs des... Bouftous noirs. C'est bien, vous suivez :P ! Il existe aussi des monstres qui ressemblent à ces Bouftous, mais ce sont des monstres de Challenge, comme le Bouftou mouillé et le Bouftou Crotté, ainsi que les Chône (Ceux-ci sont plutôt mous... Ok je sors... Je ferais plus la blague du Chône mou, promis...)
Mais attention ! Il devient un Bouftou si c'est un mâle, sinon notre cher Boufton deviendra... une Boufette ! Suivant sa couleur, comme d'habitude, ce sera une Boufette Noire ou une Boufette Blanche. Les Boufettes sont généralement plus fortes que les Bouftous. Hé oui, les femelles, ca a toujours le pouvoir sur les mâles... Pourtant, le mâle fait du mieux qu'il peut ><
Bref... Une fois que notre cher petit Bouftounet est passé par de multiples de sa vie, et qu'il a eu la chance de ne pas croiser un kik... un jeune aventurier plein d'espoirs, il devient un méchant gros truc, avec deux grosses cornes, sa plus grande fierté... Bah oui, il va pas être fier de son cerveau... Il ne sait pas ce que c'est... Et donc, il devient un chef de troupe Bouftou (noir) ou un Chef de groupe Bouftou (blanc). Bon que dire dessus ? Bouh, c'est vilain et ça fait bobo. *Qui se prend une Corne de Chef de Guerre à Minuit, aura mal au derrière toute la vie* Proverbe Sacrieur.
Voilà, le Bouftonet a vécu une belle vie, presque aussi épanouie qu'un Enutrof... Hé bien, il peut encore évoluer ! Enfin façon de parler, parce que les Bouftous et l'évolution... Ca fait 2. Il va beaucoup grossir, dirons-nous :D. Hé oui, il existe aussi des... Bouftaux Royaux ! Ils existent en noirs ou blancs, au choix. Ceux-ci sont les plus élévés dans la hiérarchie Bouftou. Ce sont eux qui gouvernent. Vous pouvez dropper des items prestigieux sur eux, notamment la très chère Panoplie du Bouftou Royal.
Vous pensez que c'est fini ? Hé bien non ! Certes, la dynastie Bouftou s'arrête ici, mais il existe dans la famille Bouftou des Bouftous de Challenge. Ces monstres sont spéciaux, c'est pour cela que je ne les aies pas cités plus haut (mis à part le mouillé, le crotté et le Chône). Il existe aussi les Vieux chefs de guerre Bouftou, les Vieux chefs de troupe Bouftou, les Bouftous putrides, et les Bouftômes. *Qui vole une Pom vole un Bouftome* Phrase fétiche de Robby d'la Sylve.
[photos plus tard =) ]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [CLASSEMENT 2017/2018] - 50 à 41

    50 - VIDA - SAISON 1 (NEW)La relation entre deux soeurs américaine d’origine mexicaine était un sujet qui aurait pu facilement tourner au vinaigre mais par... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • [Critique] PAPILLON (2018)

    [Critique] PAPILLON (2018)

    21 Août 2018 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Critique] PAPILLON (2018)" FacebookTwitter Titre original : Papillon Note:... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Isma 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte