Magazine Conso

Passage au netbook (suite)

Par Hervé Bienvault
100_6411 100_6412 Bon, voilà, petit portable, petit prix (exactement le même que le Sonyreader, ce qui me fait penser que le vrai prix d'un livre électronique, c'est moitié moins, enfin, passons). C'est du solide, bien fait, plastiques costaux, touches pas trop petites, 3heures d'autonomie devant soi et le plus incroyable plus aucun son de soufflerie, c'est assez déconcertant au début. Configuration Linux avec Ubuntu, on s'y fait très bien. Les premiers jours d'utilisation, 100_6413 100_6415 100_6414 cela fait très bizarre, on a l'impression d'être en Lilliputie, mais quel confort d'utilisation dans le train, dans un café, dans un jardin public, dans une bibliothèque... Bref, ça change la vie, et bien au-delà que ce que j'espérais! Bien entendu, on se refait pas, je me suis essayé aux chargements de pages sur plusieurs sites références et de ce que j'avais sous la main dans le disque dur. Je vous donne un florilège de pages, au hasard Publienet (avec Calaméo), Adelaide (Cervantès avec les illustrations de Gustave 100_6446 100_6447 100_6442 Doré)... Puisque que l'on a un gros livre entre les mains, autant essayer de télécharger des textes et de les renverser pour les lire dans l'autre sens en page de droite, comme un livre que l'on ouvre, et tirer parti du format en hauteur. Avec le pouce de la main gauche, il suffit d'effleurer le touchpad pour faire défiler les pages, c'est bluffant. Côté lecture, vous êtes sur un écran d'ordinateur traditionnel, on ne supprime bien entendu pas la fatigue occulaire et l'angle de lecture mais c'est tout à fait 100_6416 100_6418 100_6417 sidérant. Tout cela en PDF bien évidemment avec Acrobat embarqué. Voilà un espace dans lequel va s'engouffrer résolument tous les sites qui propose de la presse et de la bande-dessinée en ligne (type relay ou lekiosque). Dans le mode horizontal, tout est trop petit mais dans l'autre sens tout devient possible. Bref, on charge quelques chapitres sur le netbook, puis le livre entier sur le Sonyreader. Absolument conquis par la machine, je netbook, je netbookblog... Mon sac l'a aussi adopté, c'est un signe qui ne trompe pas. Rangé devant le MacBook du boulot avec mon agenda en cuir (on ne rit pas), à l'avant mes deux poches de devant au format Sonyreader et Librio/JackLondon... Je commence à atteindre le ratio papier/électronique, pour quand le basculement...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hervé Bienvault 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte