Magazine

Cette pauvre excuse de “démocratie” nommée Israël

Publié le 11 janvier 2009 par Hugo Jolly

Une culture de violence enseignée aux enfants à un si jeune âge…

… ça les mène à faire ÇA:

Voici un autre texte du site Le Grand Soir qui nous mène sur la piste d’une autre raison qui aurait bien pu pousser l’establishment criminel sioniste au nouveau massacre sans précédent du peuple palestinien auquel nous assistons, impuissants, en tant que citoyens d’un pays gouverné par une clique d’arriérés qui supportent ce terrorisme étatique intolérable:

5 janvier 2009 Démocratie sanglante Par COMAGUER  

En Février, les israéliens voteront pour élire un nouveau gouvernement.

Leur choix sera déterminé par la question palestinienne qui, depuis sa fondation, hante l’Etat d’Israel construit sur la spoliation et la négation du peuple palestinien.

Ils auront à choisir entre le LIKOUD parti qui appelle ouvertement à l’élimination ou à la déportation de masse de palestiniens et le Kadima, parti fondé par Ariel Sharon et aujourd’hui au pouvoir. Ce parti miné par la corruption et marqué par la défaite militaire de Juillet 2006 contre le Hezbollah a besoin pour assurer son succès électoral d’une victoire militaire.

Cette victoire il cherche à l’obtenir sur la victime expiatoire permanente du régime sioniste : le peuple palestinien et les dirigeants politiques qu’il a librement choisis.

Ce qu’il cherche aujourd’hui à Gaza dans une escalade de l’horreur, en affamant et en bombardant 1 500 000 palestiniens qu’il a préalablement enfermés dans la plus grande prison du monde, c’est la destruction de la résistance palestinienne.

Cette politique guerrière, raciste et inhumaine ne peut se poursuivre qu’avec le soutien éhonté des dirigeants politiques occidentaux : celui constant des Etats-Unis et qu’OBAMA s’est déjà engagé à poursuivre, celui appuyé de la France Sarkozienne devenue en moins de deux ans l’agent international le plus actif d’un sionisme outrancier, celui de la plupart des pays d’Europe et de leur Union.

Elle ne peut se poursuivre que grâce à un matraquage médiatique permanent et virulent qui tente de faire passer la victime palestinienne pour l’agresseur. L’agresseur c’est depuis 60 ans Israel qui possède, au mépris de toutes les conventions internationales, des armes de destruction massive et consacre 9% de son PIB (un des chiffres les plus élevés du monde) à la guerre.

Sans ce soutien éhonté, sans cette insupportable propagande, une démocratie qui offre à ses électeurs le choix entre deux équipes d’assassins et de criminels de guerre pour la diriger aurait déjà fait faillite, un régime fondé sur la destruction d’un peuple innocent des malheurs du peuple juif aurait disparu. Il est déjà moralement condamné.

Pour que cette condamnation devienne effective et pour la survie du peuple palestinien nous exigeons des gouvernements occidentaux, à commencer par l’actuel gouvernement de la République française, tous d’habitude si prompts à sanctionner diplomatiquement, économiquement, financièrement et en dernier ressort militairement les régimes qui leur résistent, qu’ils cessent, par tous les moyens qui sont à leur disposition, de soutenir l’Etat sioniste et sa politique. Privé de ce soutien le régime sioniste ne survivrait que quelques semaines.

Ces gouvernements, imités servilement par des régimes arabes sans honneur, sont collectivement complices des crimes commis contre le peuple palestinien et nous n’aurons de cesse de les dénoncer.

Source

  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte