Magazine

a quoi ils servent les mots?

Publié le 12 janvier 2009 par Pjjp44
A quoi ils servent les mots quand ils sont couverts par le bruit des bottes et de la mitraille? Vers qui ils vont les mots quand ils semblent impuissants face à la souffrance des Hommes ? Ont-ils encore leur place les mots devant la barbarie ou la misère? Pour quelle planète roulent-ils ?Quelle cause perdue? Quel mirage? Quelles chimères? ... S'agirait-il d'avoir le dernier -mot- pour s'acoquiner aux pouvoirs, aux honneurs, à l'éphémère reconnaissance ? Faudrait-il qu'il y en est un plus haut que l'autre pour en sortir grandi? "Les mots et les armes, ça tue pareil" disait léo, alors vaudrait-il mieux se taire ou au contraire l'ouvrir ? Quand ils sont timides et qu'on ne les trouve plus, quand ils sont colère et qu'ils se laissent envahir par l'émotion , quand ils sont étrangers et qu'ils en viennent aux mains pour s'expliquer, quand ils prennent des gants, des vers ou la langue des signes, quand ils connaissent la chanson , quand ils rebiquent sur les murs, quand ils sont lourds de sens, quand ils s'appellent: reviens, quand ils s'interrogent sur leur provenance...ont-ils raison d'Etat ou vertu historique? Ont-ils peur la nuit dans l'encre noire ? Font-ils des rêves en couleur? Retrouvent-ils les clés de leurs nombreux tiroirs? Sont-ils assez couverts pour affronter l'hiver? A quoi ressemblent-ils quand ils meurent sur la grève? Ont-ils peur de voler quand ils prennent la plume? Suivent-ils les règles à la lettre? Vont-ils expier leurs fautes dans des méandres grammatiques? "Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux" Allez! arrête ton char rené, tu voudrais ptêt nous faire croire qu'ils nous dépassent en pensée ou qu'ils dégainent plus vite que leur ombre, seraient-ils parfois un tantinet rebelles ou un peu gros pour la ficelle? Accrocheraient-ils un peu au fond de la casserole? Les mots! quels mots? ceux de tous les jours sans tambour, ni trompette et les gros sans vergogne? Ou les précieux du ptit littré, les spécialisés des "professionnels de la profession"? Les mots, on se les arrache pour les grands titres, en cinq colonnes à la lune, on les trouve bons et ils font rire ou pleurer , on les mâche et ils pèsent sur l'estomac jusqu'à ce qu'on on les digère laborieusement. A quoi ils servent les mots? à faire des guerres et des gosses, la lumière ou les ténèbres, la paix , le chaos... Bref! ils n'en font qu'à leur guise et on les condamne toujours quand ils sont trop libres et forcément quelquepart, devenus insupportables.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte