Magazine Océanie

Litchfield

Publié le 12 janvier 2009 par Jean-Michel Frappier

Darwin est très isolé du reste du pays des kangourous, la seule agglomération d'importance des environs, katherine, un village de 10 000 habitants, se situe 300 km plus au sud. Si l'on veut atteindre une ¨vraie¨ ville, il faut continuer, toujours direction sud, sur la stuart highway en ligne droite pour plus de 1000 km avant d'atteindre Alice Spring en plein centre du pays. À vrai dire, notre demeure des six derniers mois se trouve plus près de l'asie que du reste de l'australie. Les territoires du nord comptent plus de 52 parcs nationaux et réserves qui s'étendent à perte de vue dans toutes les directions, ici l'homme n'a pas encore pris le dessus sur la nature! Pour explorer les environs, on se loue un van 4x4, aménagé avec un lit et tout ce qu'il faut pour cuisiner à l'arrière.

australie_0076


Habitué à une petite voiture et n'ayant pas conduit depuis plus d'un an, je vais chercher le van avec un peu d'anxiété. Une fois derrière le volant, aucun problème, je fais tranquillement le tour de l'immense stationnement du concessionnaire pour me sentir plus à l'aise, tout est sous contrôle, je quitte pour allez chercher Elaine à la maison et comme un con, emprunte la rue en sens inverse et me rappel rapidement en voyant les autres voitures qui foncent tout droit sur moi qu'ici on roule du mauvais coté de la route.!! Une fois à destination sain et sauf grâce à un mantra prononcé à haute voix tout au long du chemin et qui va comme suit, gauche,gauche,gauche,gauche............ il est venu temps de stationner en parallèle, après une symphonie de klaxons et quelques insultes venant de tout le trafique que je bloque, je suis parti la qu'eu entre les deux jambes trouver un espace vide un peu plus loin!!! Comme vous avez compris je ne suis pas un as du volant, dommage, parce que notre itinéraire fais près de 6000 km et que ma copilote n'a pas de permis de conduire!
Elaine qui a le coeur gros de quitter tous ses amis m'accueille pourtant avec un immense sourire quand elle voit notre fourgonnette pour les prochaines semaines. Remplie d'enthousiasme à l'idée de repartir à l'aventure, elle me demande comment c'est passé mon baptême des routes australiennes.
Numéros un, y' a pas de problème, j'mets mon chapeau de cowboy et on part sur les routes yeeeeeeeaaah!!! direction litchfield. Dans ma tête sa sonnais plutôt comme, merde le bus c'est tellement plus simple!
Après une heure de route, tout va beaucoup mieux et le paysage est magnifique quoique désertique. On commence tranquillement à réaliser que le travail est terminé et que le voyage recommence. Nous sommes tellement heureux!!!

australie_0146


Ca na pas pris beaucoup de temps avant d'apercevoir notre premier kangourou, malheureusement, explosé sur le bord de la route, se faisant bouffer les entrailles par des rapaces, c'est un peu mois mignons. Tout le long du chemin, de chaque côté de l'autoroute des dizaines de marsupiaux qui ont subi la même fin tragique, ça nous brise le coeur. Pour les Australiens ça semble un peu moins touchant, comme l'indique l'autocollant sur notre pare-brise qui nous rappelle quelques règles de sécurité élémentaire comme : kangaroo, run the fucker down ! On s'arrête à un café qui porte très bien son nom le roadkill café ou l'on mange de l'émeu, du crocodile et bien sûr du kangourou.
On croise des termitières de plus de quatre mètres de haut, on se baigne aux bords de splendides chutes d'eau et l'on fait un peu de marche dans le parc qui fait près de 1500 km carrés. Un bon repas concocté en pleine nature par chef Elaine et l'on tombe de fatigue pour notre première nuit dans le van sous les milliers d'étoiles, c'est magnifique.

australie_termites2
australie_termites


australie_litchfield



Le Matin, on se fait réveiller par un drôle de bruit, ça gratte et ça cogne sur la camionnette, tout endormi on ouvre la portière, AAAAAH!!! Un oiseau de près de deux mètres s'en prend aussitôt à nos couvertures avec son bec acéré et tente ensuite de voler nos sandales, mais on lui ferme la porte au nez. C'est un émeu, on n'avait jamais vu d'émeu sauf en brochette. Il semble de très mauvaise humeur et nous en veut certainement d'avoir mangé un membre de sa famille sur le gril, c'est mauvais signe parce qu'aujourd'hui on a prévus allez taquiner des crocodiles avec des cannes à pêche et des bouts de viandes!!! Espérons que les crocos eux ne soient pas au courant de notre repas de la vieille.

IMG_6518


De plus en plus en confiance aux commandes de timmy (c'est le nom de notre van sur les papiers de location!), tout va pour le mieux, le trajet est agréable, il fait chaud, il fait beau et Johnny cash joue à plein volume à la radio quand soudain sortis de nul par un kangourou suicidaire bondit devant nous, je saute sur les freins et heureusement we didn't run the fucker down !! On a pourtant eu toute une frousse, les dents serrées, les mains crispées sur le volant, les ongles de ma passagère enfoncé dans ma cuisse, le coeur semble vouloir nous sortir de la poitrine, on se regarde et éclate de rire, un kangourou, on avait jamais vu de kangourou sauf en saucisse la vieille et en bouillie sur la voie d'accotement, il nous regarde d'un air curieux et nous quitte tranquillement en sautillent.

australie_0080


Au bureau de jumping crocodile tour, il faut signer une décharge qui annule toute responsabilité en cas de démembrement accidentel avant de prendre place dans un petit rafiot qui ne nous inspire pas du tout confiance. On a survécu à l'attaque de l'émeu, déjoué les plans diaboliques de skippy qui voulait nous faire faire des tonneaux, mais en en voyant ce bateau on se dit que c'est foutu, les crocos vont nous dévorer c'est sûr, la revanche des grillades approche!
Une fois sur l'eau on peut observer de très près ces grands reptiles tout droit sortit du parc jurassique, il ne nous porte pas vraiment attention, tout se qui les intéresse, c'est le bout de viande ensanglanté au bout de la canne à pêche et c'est tant mieux!




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean-Michel Frappier 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte