Magazine Sport

Au chaud !

Publié le 11 janvier 2009 par Pascal Boutreau

Hello tout le monde ! Le week-end a été bon ? Pas trop froid ? J'espère que vous avez vu le but du Bordelais Yoann Gourcuff dimanche soir contre le Paris-SG... Une pure merveille. 4-0 à la clé et une équipe de Bordeaux qui ne sera pas loin du titre si elle produit cette qualité de jeu toute la deuxième partie de saison...

.....................

Pour commencer, un point sur le ski nordique avec un bon p'tit week-end pour nos skieurs. Dixième samedi puis onzième dimanche, Emmanuel Chedal a confirmé son rang actuel lors des concours de vol à skis de Bad Mitterndorf en Autriche. Grâce à ses deux bonnes perf's, Manu pointe désormais au 14e rang de la Coupe du monde. Il y a bien longtemps qu'un Français n'avait plus aussi bien figurer.

Bonnes nouvelles aussi du côté du combiné nordique. En l'absence de Jason Lamy-Chappuis, on pouvait craindre que nos Bleus évoluent dans un relatif anonymat. C'était sans compter sur François Braud et Sébastien Lacroix, respectivement sixième et septième ce dimanche à Val di Fiemme, en Italie (là où j'étais la semaine dernière).

Annecy-2008-logo
Et tant que je suis les pieds dans la neige, pour des raisons personnelles d'une part et d'autre part parce que cela me semble être un dossier en béton et surtout porteur de valeurs, je dis Allez Annecy comme ville candidate à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver 2018. En mars le Comité olympique français désignera la ville française candidate à ces Jeux auprès du CIO. Aujourd'hui, quatre villes postulent à ce challenge : Nice, Grenoble, Pelvoux et donc Annecy. Tous les renseignements sur http://www.annecy-2018.fr/

.......................

Depuis une dizaine de jours, le Dakar, à la plus grande joie de Braziou ;),  sillonne les pistes argentines et chiliennes. Le Dakar, à l'époque où il s'appelait encore le "Paris-Dakar", était quelque chose qui me faisait rêver. A peine le permis en poche, je me souviens être allé au Parc des Expositions de Reims assister aux vérifications techniques. Je devais avoir 18 ans et c'était l'époque des Peugeot 205 d'Ari Vatanen, du gros camion de Georges Groine et des motards Cyril Neveu et Stéphane Peterhansel. Même si à l'époque je n'étais pas encore motard, je me serais bien vu sur les pistes africaines au guidon d'un deux roues.

211e2a6ab26994757b040796f5baabfb
Le temps a passé (eh oui...). Etant une quiche intégrale en mécanique (et c'est peu de le dire), ça me semble aujourd'hui compliqué. Parce qu'à part mettre de l'essence, c'est à peu près tout ce que je sais faire et qu'au moindre pépin technique, je serais bien dans le caca.  

D'autre part, j'ai aujourd'hui plus de mal à m'enthousiasmer pour cette épreuve. La nouveauté d'un nouveau continent et la découverte de nouveaux paysages n'ont pas suffi à me faire à nouveau plonger dans les récits des participants. La focalisation des médias sur le motard mystérieusement mort en première semaine, n'a pas arrangé les choses. Le Vendée Globe m'intéresse davantage par exemple. Je suis bien incapable aujourd'hui de savoir qui est en tête. Car de toute façon, ce genre de périple ne vaut qu'à travers la dimension "aventure", celle qui sert de moteur à tous les amateurs. Je ne serai en revanche pas aussi extrémiste qu'Alain (alias Braziou) va l'être dans les commentaires.  Même si je ne suis pas trop fan des sports mécaniques, participer à un Dakar reste une performance sportive certes fortement dépendante du matériel, mais sportive tout de même.

.........................................

Newsmlmmd.950bc43923ee8c33cdee2a31f15b4f01.2910b
Le débat revient tous les ans à la même période. Tous les ans, en janvier ou en février, on s'aperçoit qu'en hiver... il fait froid, que les pelouses gèlent, qu'on se gèle dans les tribunes d'un stade et que ce serait peut-être bien de repenser le calendrier pour éviter d'avoir un paquet de matches reportés. C'est tous les ans la même chose. A la télé, dans les colonnes des journaux, d'éminents spécialistes affirment, plein de bon sens, que ce serait peut-être une bonne idée de planifier les matches à 15 heures, à une heure propice aux températures plus "humaines". Evident me direz-vous ! Et pourtant, nous revoilà encore dans ce scénario où tout le monde est mécontent.

Le gros problème, c'est que depuis longtemps ce ne sont pas les "acteurs" du foot qui décident, mais les télés, en possession du vrai pouvoir, celui du porte-monnaie. Nos dirigeants qui font les beaux dans les salons (chauffés) s'agenouillent systématiquement à la moindre demande de M. Orange ou M. Canal plus. On en arrive même, comme ce week-end, à programmer des matches à 21 heures ! Une aberration totale et surtout un manque de respect tant pour les joueurs que pour les spectateurs (on pourra toujours faire des minutes de silence pour des supporters tués dans des accidents de la route dus aux conditions météo au retour d'un match...). Point de vue du jeu, notre pauvre Ligue 1 est déjà toute pourrie dans des conditions normales alors imaginez sur des terrains complètement gelés. D'autre part, à une époque où on nous rabâche à longueur d'éditoriaux que la planète est en danger, qu'il faut avoir une attitude responsable, que tout est bon pour se donner une bonne conscience écolo (plus ou moins sincère... souvent moins que plus d'ailleurs), comment tolérer que le fonctionnement des bâches chauffantes supposées protéger les pelouses du gel nécessite 1000 litres de fuel par jour ?

En Allemagne, la trêve dure deux mois, le temps de voir le mercure remonter un peu... Peut-être une solution. La plus facile semble néanmoins de mettre davantage de matches en début ou en fin de saison (au printemps, certaines équipes, éliminées des différentes coupes ne jouent pratiquement plus) de façon à alléger les rudes mois d'hiver. Mais bon, tout ça n'arrange pas les télés... Donc, c'est mort. Rendez-vous en janvier prochain pour le même débat !

..................................................................

Marathon
Opération commando Marathon des Sables

Vendredi

Natation : 2000 m (2x1000 pull amplitude)

L'idée dans l'absolu étant peut-être de faire un tit Ironman de clôture de saison en octobre du côté de Barcelone, il ne s'agirait pas de délaisser complètement natation et vélo sous prétexte que je prépare le MDS. D'autant plus que tout cela peut être parfaitement complémentaire.

Samedi

Course à pied : 1h15'  (j'avais oublié mes jambes à la maison... dommage)

.....................................................

Pour finir une petite découverte que je trouve bien sympa (dans la lignée de Balbino Medellin un temps sur la playlist), le tout avec un clip de saison.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine