Magazine

Bordélique demande gros salaire

Publié le 12 janvier 2009 par Mmedecons

Alors que je faisais quelques recherches sur le statut d'auto-entrepreneur (c'est juste pour ma culture générale et parce que je vois ça partout chez mes amis français) et voilà que je tombe sur une révélation qui m'a rudement conforter sur la théorie de ma vie "Le bordel est un art".

Certains connaissent la rigidité helvétique qui pense qu'on ne peut travailler qu'en présence d'ordre et de rigueur. C'est d'ailleurs en règle général pour ce léger détail que je m'enfuie telle une biche emprisonner de la plupart de mes emplois. Je sais, c'est cons, mais franchement, quand on m'oblige à travailler de CETTE manière alors que je viens de remarquer que MA manière est beaucoup plus simple pour mon cerveau torturé, ça me fait tout mal dans la poitrine et j'ai envie de leur écraser un fer à repasser sur la tête.

Mais maintenant je sais !

Oui, je sais que même si je fais tout à l'envers, même si j'ai souvent mon bureau incruster de café, de clope, que j'ai une pile de paperasse qui jonche et le bureau et le sol et l'étagère, je suis un bon parti!

Merci Eric Abrahamson !

Je vais l'encadrer en dessus de mon bureau pour la peine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mmedecons 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte