Magazine Côté Femmes

Hervé : éleveur de matrice

Publié le 12 janvier 2009 par Comeinmyworld

On avance toujours plus loin dans les passages secrets de Come in my World et cette fois ci, on atteint l’antre, le cœur du sujet, les tripes de l’animal : la base de données.

Le type qui a apprivoisé la bête c’est Hervé. Bien sûr, je pourrai tenter de vous faire comprendre ce que Hervé fait de ses journées… mais pour ça, encore aurait il fallu que je le comprenne moi-même !

les coulisses de Come in my World

En fait, son boulot de titan consiste réellement à mater la bête, c’est-à-dire organiser toutes les réponses de la matrice aux demandes qui lui sont faites en temps réel.

Et tout, absolument tout passe par la base de données ! Par exemple, lorsque vous vous connectez à CimW, elle se charge d’authentifier vos login et mot de passe. Puis vous allez consulter vos messages, enregistrer un mémo, changer votre recherche etc etc… Et tous les autres avatars en feront tout autant en même temps !

Essayez de visualiser une espèce de pieuvre géante à tiroirs (oui, je sais mais j’essaie de rendre tout ça compréhensible moi)… Bon vous la visualisez ?

Alors maintenant, cette pieuvre passe tout son temps à aller pêcher les infos que vous lui demandez, dans ses mille tiroirs avec ses mille tentacules, pour vous les rebalancer.

Hervé fait en sorte que lorsque vous lui demandez vos messages, elle ne vous balance pas vos favoris… en gros quoi.

Mais la grosse galère de son boulot c’est le matching. Eh oui, c’est Hervé qui s’occupe de faire matcher tous vos critères avec tous les critères de tous les beta-testeurs. Et c’est avec tout ces « tous » que les problèmes d’Hervé commencent.

C’est un nombre énorme d’infos à prendre en compte en temps réel. A chaque avatar qui se connecte, il faut que la base de données reprenne en compte tous vos critères pour les faire matcher et tout recalculer en permanence pour afficher les bonnes sphères sur les bons avatars.

Rien que de l’écrire, je suis déjà fatiguée ! Il l’avoue lui-même, c’est la matching qui lui donne des cheveux blancs.

Du coup la phrase qu’il a le plus répétée depuis qu’il s’est embarqué sur l’arche CimW, vous l’aurez deviné : « ils font chier avec leur matching » !

Mais CimW lui a donné sa petite victoire familiale, celle dont tous les papas rêvent : intéresser son fils de 18 ans !

Voyez l’ado blasé de tout et surtout de ses parents, eh bien lorsque Hervé lui a présenté CimW, son fils a tout arrêté et lui a dit : « ah ouais ! C’est pas mal ton truc là ». Et ça, messieurs et messieurs, ça n’a pas de prix !

Sinon, ce qu’il faut savoir sur Hervé, c’est qu’il habite Moyal Châtillon sur Seiche… déjà… et ce depuis qu’il est né !

Du coup, je n’ai pas été étonnée d’apprendre que l’un de ses passe-temps favori c’est le patrimoine : Hervé organise des petites expo sur sa région, son histoire, son évolution.

En parlant d’évolution, Hervé a vu celle des télécommunications, en commencant à l’ère des premiers centraux téléphoniques électroniques. Il s’agissait alors de piloter avec l’informatique naissante des commutateurs électro-mécaniques d’ancienne génération (ce qui, à l’époque voulait dire cumuler les inconvénients de 2 systèmes : l’un finissant, l’autre balbutiant ; bonjour les galères !).

Rajoutez par-dessus tout ça un peu de muscle :) Eh oui, Hervé fait partie de ces hommes qui ont le dedans brillant et la vitrine en bonne forme : 100 km de vélo le dimanche ! Qui peut en dire autant ?

Son petit mot de fin, c’est toujours pour l’équipe : « merci pour cette ambiance de travail incroyable».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :