Magazine Internet

Dessine moi un mouton sur le web

Publié le 12 janvier 2009 par Mptic

J’ai l’honneur de vous présenter un document inédit, rédigé par un Papillon de Feu sorti de l’histoire fabuleuse dont je vous laisserai découvrir le titre. Ce document s’intitule : “Dessine moi un mouton sur le web

Il ne s’agit point de vous recopier en intégralité “Le Petit Prince” d’Antoine de Saint-Exupéry mais de vous exposer ma façon de dessiner “un mouton sachant brouter de l’herbe sur la toile”. Je parlerai du phénomène du “copier/coller” dans la blogosphère algérienne, les forums communautaires et autres sites algériens.

Avec la démocratisation de l’outil informatique, les internautes algériens occasionnels ou initiés ont tendance à chercher : chercher de l’information dans différents domaines traitant différents sujets et lorsque l’information est trouvée, elle est copiée pour être utilisée et parfois pour être rediffusée.

Le fait d’aller chercher l’information et trier des centaines de flux parmi lesquels ils ne filtre que celles qui les intéressent, c’est déjà du boulot. Je voudrai parler du fait de prendre cette information déjà filtrée et choisie pour la rediffuser telle qu’elle sans y apporter son analyse et son point de vue. C’est ce que nous appelons “le copier/coller” : prendre la donnée originale, la cloner et la rediffuser sans y apporter un changement ni dans le fond ni dans la forme.

Je prendrai l’exemple des étudiants qui dans le cadre d’un projet de fin d’études  sont amenés à rédiger un mémoire. Direction, les salles informatiques, les cybercafés ou pour les chanceux internet à vue de nez à la maison. Si l’étudiant ne fais que recopier l’information tel que trouvée sur des sites internet sans y apporter une argumentation ou analyse personnelle, je ne vois pas à quoi bon cela serviraient les mémoires de fin d’études et pourquoi les professeurs encadrent les étudiants et pourquoi les jury se fatiguera à lire un mémoire d’une centaines de pages alors qu’il savent pertinemment d’où proviennent toutes ces informations non argumentées !

Comparons maintenant ceci au contenu que nous trouvons dans la sphère web algérienne: je ne vise absolument pas les blogs, en particuliers, qui sont “presque” épargnés de cette gangrène et je dis bien “presque”.

Quel est l’intérêt de copier et coller un article d’un quotidien national dans d’autres sites alors que nous pouvons aller le consulter directement à la source ? Il arrive que ça soit un copier/coller bête et méchant sans citer de source et de lien exact et s’il arrive que la source est citée, un lien hypertexte pointant vers l’article en question ne l’accompagne pas forcément !

Ceci est le fait de copier/coller. Parlons maintenant du contenu des articles copiés et collés machinalement.
Certains journalistes algériens ‘khatihom, ma 3alaqache ga3” ne maîtrisent pas certains domaines mais aiment bien nous pondre d’extraordinaires articles dignes de science fiction où on laisse la passion réfléchir à la place de la raison. Je ne vous citerai pas d’article en particulier, il suffit de faire l’effort de chercher, de lire et d’analyser et vous comprendrez très bien de quoi je parle.

Tout cela fait que les rumeurs, les fausses/vraies informations, la propagande, la publicité, circulent par un mécanisme de radio-trottoir virtuel gratuitement (le buzz) par le simple copier/coller. ça ressemble presque à du “bourrage de cerveau virtuel”.

Le lecteur et parfois blogueur a donc le choix soit de devenir un mouton et entrer dans l’étable des “suiveux” en optant pour la “plume-toutes-options-de-photocopie” ou bien se résoudre à apporter son analyse personnelle afin que son “je” ne fonde pas dans le “ce-que-la-presse-a-dit-ou-veut-nous-faire-croire“.

Maintenant, dire que ce phénomène permet de faire sortir la presse écrite algérienne des bas-fonds du web car très mal référencée sur les moteurs de recherche, je suis complètement en désaccord avec Dadou3x (ne m’en veux pas hbibi

:)
)

Si la presse écrite online algérienne est en mal de référencement sur le web c’est tout simplement parce qu’elle ne s’est jamais intéressé à ce marché. N’oubliez pas que la majorité de la presse écrite algérienne sont des sociétés commerciales. Je ne vois pas l’intérêt de faire de la publicité gratuitement à des sociétés commerciales pour la simple raison que Dadou3x, lolalgerie, DZ*Ordre, les blogs des Nomades, le blog d’Amar (et bien d’autres) sont classés parmi les premiers résultats de recherche des différents moteurs de recherche et plus précisément Google. Au contraire, il faut s’en réjouir car si les blogs algériens tiennent cette position dans les résultats de recherche, c’est le fruit d’un travail en SEO (Search Engine Optimization) et référencement. ça ne vient pas du ciel, juste comme ça quand même !

Et c’est une position excellente et stratégique pour les médias citoyens et tout le monde est d’accord là dessus je suppose (si vous n’êtes pas d’accord, merci de commenter cet article hihihi) Nous pourrons bien évidement parler de ce sujet si l’occasion se présente

:)

Maintenant, vous avez un aperçu de ma vision du “moutonisme” sur le web algérien et même d’ailleurs car le monde ne se résume pas qu’à l’Algérie bien évidemment et j’aimerai bien savoir, à mon tour, quelle est votre vision du “moutonisme” et comment dessineriez-vous un mouton qui broute de l’herbe par instinct sur le web ?

Salutations amicales

Lire le 1er et le second billet m’ayant inspiré ce sujet.

P.S. : Le presse algérienne aussi copie et colle. Lisez ceci

{Fueled by}

Random Posts

blogoshpère, blogs, copier/coller, Dessine moi un mouton, plagiat

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mptic 362 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine