Magazine Internet

L'iPhone 3G pour les nuls

Publié le 12 janvier 2009 par Nicolas J
Comme je le raconte dans le blog bistro, j’ai franchi un pas technologique, la semaine dernière en procédant à l’acquisition d’un iPhone 3G de la maison Apple et j’ai changé mon abonnement Orange.

Si des lecteurs passent ici suite à une recherche google car ils sont perdus avec leur iPhone, je vais donner quelques renseignements pour les aider à la prise en main.

Petit 1 : pour mettre la carte SIM dans le téléphone, il faut ouvrir la petite trappe à côté du bouton on/off. Pour ce faire, il faut y insérer l’espèce de petit stylet fourni avec l’iPhone. Si comme pour moi, le paquet n’en contient pas, le remplacer par un trombone ou une aiguille.

Petit 2 : pour faire fonctionner l’iPhone, il faut télécharger le logiciel iTunes sur le site Apple puis l’installer sur votre PC. Ensuite seulement, brancher le machin au câble USB et suivre les instructions.

Petit 3 : pour récupérer les contacts de votre carte SIM dans l’iPhone : Menu > Réglage > Mails, contacts, … > Importer les contacts de la carte SIM.

Petit 4 : quand vous aurez commencé à charger de la musique pour l’iPhone, il faut cliquer, dans iTunes, dans la colonne de gauche, sur la ligne présentant votre téléphone, puis dans les différents onglets valider ce qu’il faut synchroniser.

N.B. : Synchroniser permet de mettre à jour iTunes avec les éléments de l’iPhone modifiés sur ce dernier et de mettre à jour l’iPhone avec les éléments modifiés dans iTunes, notamment la musique téléchargée. La synchronisation se fait lors qu’on branche l’iPhone. Si vous faites des modifications après avoir branché l’iPhone, il convient de déclencher manuellement une synchronisation.

Petit 5 : pour écouter de la musique sur l’iPhone, il faut cliquer sur le logo iPod. Ca parait con, mais comme je n’avais jamais utilisé ce type d’appareil, je n’ai pas deviné tout seul…

Petit 6 : il faut lire de la doc sur internet (j’ai trouvé un très bon manuel, hier, mais je ne le retrouve plus aujourd’hui). On y apprend notamment :

R1 : avec le clavier, quand vous laissez votre doigt appuyé quelques secondes, vous avez la possibilité d’insérer des minuscules accentuées.

R2 : en saisie quand un mot est proposé, il suffit d’appuyer sur « espace » pour le sélectionner.

R3 : en saisie, il est possible de déplacer le curseur. Pour se faire mettez le doigt sur la portion du texte à modifier et attendez qu’un zoom apparaisse.

R4 : pour éteindre la machin, appuyez quelques secondes sur le « on/off ». Le faire également quand le truc est planté (ça m’est arrivé une fois : je n’avais plus accès qu’à une portion des contacts).

R5 : en double cliquant le bouton du bas, les favoris s’affichent.

R6 : pour réorganiser le « bureau », il faut cliquer sur une icône au hasard et attendre que les machines se mettent à gigoter. Ensuite, on peut déplacer les icones.

R7 : pour zoomer sur les photos, « écartez » la zone avec vos doigts.

Petit 7 : l’accès à la plupart des fonctions dépend de la disponibilité d’Internet. Pour ce qui me concerne, la transformation de l’abonnement se fera à la date anniversaire de mon précédent abonnement, soit dans près d’un mois. C’est frustrant, mais ce n’est pas la peine de passer des heures à tripatouiller son truc.

Petit 8 : il est possible de synchroniser les contacts entre le téléphone et certaines messageries, dont gmail (et les trucs sous outlook). De nos jours, c’est presque indispensable, mais c’est très long la première fois.

Mon sentiment :

S1 : je suis bouche bée devant la simplicité d’utilisation (qui nécessite néanmoins d’avoir des renseignements de base, voir ci-dessus, et l’habitude de prendre en main des machins technologiques).

S2 : je suis épaté par les fonctionnalités… Je croyais que c’était juste un truc qui cumulait accès à internet, téléphone et iPod. On se retrouve avec la synchronisation des contacts, le GPS (quand votre forfait a été adapté), les images qui se tournent quand on fait pivoter l’appareil, la possibilité d’y regarder des films en très haute qualité, de s’abonner à des journaux télévisés, l’organisateur (type Palm) intégré, …

Oups ! Je ne suis pas épaté individuellement par chaque fonctionnalité (j’ai un GPS depuis 6 ans, j’ai eu un Palm Pilot dès sa sortie – mon premier gros achat en euros) et ça fait des années que la plupart des téléphone ont un appareil photo. Je ne savais juste pas qu’un tel concentré de technologie était possible et j’ignorais que le machin que j’allais acheter faisait tout ça.

S3 : je n’ai jamais eu d’iPod mais je suis assez étonné par certains trucs. Par exemple, je me posais la question de savoir si je pouvais récupérer certains de mes CD sur l’iPhone et me demandait comment ? J’ai passé plusieurs minutes à chercher la solution… En fait, c’est presque automatique : il suffit d’insérer un CD dans le PC et de cliquer sur un ou deux trucs.

S4 : l’ergonomie est géniale (par exemple, le suivi des conversations SMS).

De vagues points négatifs : Ca manque cruellement d’assistance pour les premiers pas. Il devrait au moins y avoir dans le coffret, l’adresse d’un site web permettant de guider la mise en service et donner les trucs ci-dessus. Je n’aime pas l’ergonomie de iTunes (le logiciel sur le PC). Organiser les albums et les « listes » ne semble pas facile, ça doit être un beau bordel quand on a des centaines de disques. L’assistance à la saisie de texte mériterait d’être complétée (sinon, faire des textes avec des accents bien foutus risque de prendre du temps).

Cela dit, je suis bien content. Je retourne jouer.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine