Magazine

Bilan CULTURALI è INTRAPRESA DI BALAGNA / QUELS PARTENARIATS?

Publié le 11 janvier 2009 par Corsicanova
L’article parut dans le Corse Matin d’aujourd’hui traduit en quelques lignes ce qu’il est ressorti de l’échange qui réunissait vendredi dernier dans la citadelle de Calvi, une quinzaine de représentants du milieu associatif culturel, et d’acteurs de la vie entrepreneuriale en Balagne. .. Bilan CULTURALI è INTRAPRESA DI BALAGNA / QUELS PARTENARIATS? La grande diversité et la qualité du travail fourni par les associations culturelles n’est pas remise en cause par les professionnels, mais le tissu économique micro-régional est fragile et ne dispose que de quelques entreprises de plus de 20 salariés, ce qui dans l’état actuel limite la possibilité d’un mécénat orienté et d’envergure…
De plus, les fonds alloués par les institutions publiques sont en baissent chaque année et mettent les associations en difficulté. Il est à déplorer l’absence d’une véritable stratégie d’aide à la culture, sans prise de position claire, préfèrent le confort bourgeois d’une politique de saupoudrage. ..

Les débats animés par Jean François Rouchon, ont permis de mettre en évidence le fait que nos deux milieux ne se comprennent que peu, fait probable du manque de connaissance des aspirations, méthodes de travail et problèmes que chacun rencontre de son coté.

Le préalable au partenariat souhaité est une prise de conscience mutuelle de la réalité de chacun, et une réflexion commune sur le fond du problème : le choix d’un moteur économique pour la Corse.

Il est quand même surprenant aujourd’hui d’avoir encore à se poser cette question… Des notions qui répondent à bons nombres de nos problèmes, comme le tourisme durable et équitable, ne sont visiblement pas encore connues, et donc pas prises en compte dans la réflexion de certains. ..
Leur vision dès lors ne peut être que rétrograde, figée dans une réalité qui n’est plus celle de la majorité des jeunes entrepreneurs de l’ile, conscients de l’importance d’un développement raisonné et durable pour la Corse.

Des initiatives comme celle portée par mon ami Jean-Pierre Pinelli qui propose de créer une association de mécènes regroupant des entreprises Balanines de plus de 20 salariés, afin de réaliser un tronc commun, permettant chaque année le financement d’activités culturelles et d’évènements, sont porteuses de sens et d’avenir pour notre microrégion.

Peut être le regroupement d’autres entreprises de moindres dimensions au sein d’associations du même type pourrait répondre de façon plus pragmatique à certains des problèmes que rencontre la culture.
Je suis convaincu que sur les grandes lignes nous sommes d’accord, peut être ne le savons nous pas encore, d’autres réunions comme celle ci seront donc nécessaires afin de mieux nous connaître et mieux nous comprendre…

Le dialogue et au-delà ça, le partenariat, est plus que souhaitable, de nos accords résultera le progrès économique, social et culturel.
Nos discordes ne peuvent quand à elles que nous entrainer par le fond. ..

Olivier Bianconi


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Corsicanova 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog