Magazine Culture

Bonne question !

Publié le 12 janvier 2009 par Jotbou

oulevée par Télérama le 10 décembre dernier dans le courrier des lecteurs et reprise par le blog Yoyo151.fr (blog non officiel des techniciens son de France 3), cette question a au moins le mérite d’être posée tout en subodorant d’une drôle d’entourloupe.

Et oui, car se targuer désormais de posséder un service public partiellement délié des contraintes publicitaires c’est tout simplement faux ! Car le système de taxation des surplus publicitaires des canaux privés comme appoint au financement de France Télévisions est une preuve supplémentaire de l’attachement viscérale qu’une télévision possède avec la publicité.

Car comme le laisse entendre le début de cet article de Télérama, pour que France Télévisions puisse proposer des programmes de qualité, il va falloir que TF1 continue de générer une audience conséquente de manière à reverser gentillement son obol aux bonnes grâces cathodiques de De Carolis et compagnie. Surprenant, car partant de ce constat, faut-il réellement que les chaînes publiques produisent des programmes réellement de qualité susceptibles d’attirer la majorité des téléspectateurs ?

Pas forcément car, se fourvoyer dans pareilles défis, c’est se mettre en danger car les chaînes privées générant moins d’audience, génèreront moins de revenus publicitaires ce qui amputera de fait la somme reversée à France Télévisions ! Alors, la solution est peut être de faire le moins d’efforts possibles, laissant le champ libre à TF1 et consœurs ? Là encore, impossible car on demande à France Télévisions de générer une audience minimale (un peu de dignité voyons).

De ce fait, cela va peut être se traduire de manière plus pernicieuse… Le service public ne va peut être survivre que par coups d’éclat, c’est à dire par des émissions événementielles (est ce que j’ai cité à titre d’exemple “Rendez-vous en Terre Inconnue”, émission symbole de cette télévision sans publicité ? je ne suis pas si mauvais esprit que cela tout de même) qui donneront l’illusion de remplir ses objectifs qualitatifs tout en ne gênant pas trop aux coudes les ennemis privés. Et puis, vu qu’un système de “permis à points” semble être dans l’air du temps, il sera encore plus évident de gagner de l’argent … en regardant ailleurs !!

A dire que France Télévisions se rapproche d’une mort certaine, avec une Information qui va sans doute pâtir en premier des réamnéagements engendrés, il n’y a qu’un pas que je n’oserais franchir… Mais au moins, nous savons ce qu’il nous reste à faire, branchons nous sept jours sur sept sur le privé, comme cela tous ensemble, nous sauverons … Le service public ! Logique télévisuelle quand tu nous tiens…

Aucun Tags

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jotbou 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte