Magazine Humeur

Cumul des mandats : la vérité de Perben

Publié le 12 janvier 2009 par Pguillery

Dominique_perben_20minutes Sur le blog de JM Aphatie : "C’est donc Dominique Perben, homme d’expérience, et d’expériences, qui parle:

« Un député de Lyon qui fait bien son travail parlementaire, je pense que c'est bon aussi pour Lyon. Ce n'est pas si fréquent. N'être que député, c'est un bonheur. Vous avez le temps de réfléchir, de bien faire votre travail. Je n'ai pas pu exercer totalement jusque-là ce travail de législateur. Cela fait vingt ans que je suis dans la vie politique mais j'ai été dix ans ministre, et avant dix ans député-maire, or le métier de maire bouffe toute l'activité. Je réalise à présent les effets du cumul. J'évite de trop le dire car je sais que c'est assez gonflé : le mec qui cumule pendant vingt ans, puis se positionne contre parce qu'il s'est cassé la figure à une municipale. Mais je le pense vraiment. On va de toute façon assez naturellement vers le non-cumul."

Quand donc voudrons-nous entendre ces propos simples: un député-maire n’est en fait pas député. Il n’est que l’ombre d’un député, présent parfois, impliqué très peu, docile le plus souvent. Un responsable qui a deux casquettes, élu local et élu national, remplit très correctement et très consciencieusement son premier mandat, et quand il le peut, quand sa fonction municipale, ou départementale, ou régionale, lui en laisse le temps, le second. En France, le parlement est un sous parlement à cause du cumul des mandats. C’est simple, c’est net, et c’est clair. Alors, quand est-ce qu’on s’y met?"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pguillery 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines