Magazine

L'inaliénable respect des lieux sacrés ou sacralisés

Publié le 12 janvier 2009 par Stb

Paix La situation de guerre entre Israël et la Palestine, les tentatives d’importations du conflit en Alsace ne sauraient en aucun cas justifier la destruction et les atteintes envers des lieux sacrés ou sacralisés. Les cocktails molotov lancés à Bischheim contre un lieu de culte juif appellent une condamnation unanime et rien ne saurait les justifier. Il en va de même contre tout lieu de culte ou de mémoire.

Bischheim, ville des faubourgs de Strasbourg a ainsi abrité une forte communauté juive à travers les siècles. Parmi eux, Cerf Beer, le  rabbin David Sintzheim, rabbin de Bischheim avant de devenir en 1807 le premier grand rabbin de France et aussi le « Strauss français » que fut Emile Waldteufel. Aujourd’hui, son mikvé et sa synagogue, témoignent de ce passé de la commune, comme ils témoignent de l’histoire de notre région. Une histoire à prendre dans sa totalité et sa complexité.

Stéphane Bourhis
Ancien Conseiller Régional d’Alsace (1998-2004)
Ancien Conseiller Municipal de Hœnheim (1995 – 2008)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stb 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog