Magazine Journal intime

Ces médecins généralistes de ville, ces ingrats.

Par Docrica

Non , mais ! C'est tout bonnement scandaleux !

Encore ces médecins libéraux, ces fainéants, ils mettent de la mauvaise volonté pour les gardes.

Si , Si ! C'est l'AFP qui le dit.

«Plusieurs explications sont avancées: le vieillissement des médecins, leur mauvaise répartition sur le territoire, la féminisation de la profession ou encore la mauvaise volonté de certains. »

Mais il n'y a pas que l'AFP qui le dit, il y a aussi les « acteurs du monde hospitalier » (bon , ils ne précisent pas vraiment qui, mais s'ils le disent... ils ont du l'entendre au moins quelque part).

Il y a aussi, le président de l'association Samu de France, qui en appelle aux préfets (pour les réquisitions) et le conseil de l'ordre des médecins (pour faire joli).

Il y a même le ministère de la santé qui estime que la permanence des soins « n'est plus totalement assurée » dans de nombreux départements.

Et tout ça de la faute à qui ? Les médecins généralistes bien sur !

Ben voyons !

Qu'est ce que c'est que la permanence des soins (PDS) ?

(Source Medecin-retraite-actif.com)

En France, la permanence des soins (PDS) est une organisation de l'offre de soins, libérale et hospitalière, qui permet de maintenir la continuité et l'égalité de l'accès aux soins, notamment aux heures habituelles de fermeture des cabinets médicaux ; elle permet de répondre aux demandes de soins non programmés par des moyens structurés, adaptés et régulés. La loi française la reconnaît comme une « mission d’intérêt général ».

Alors il y en a deux : une qui concerne le secteur hospitalier, et l'autre le secteur ambulatoire (la médecine de ville).

Concernant le secteur ambulatoire « la PDS couvre les plages horaires comprises en dehors des heures d’ouverture des cabinets libéraux et des centres de santé, de 20 heures à 8 heures en semaine et les dimanches et jours fériés[. Depuis 2002, l’article 77 du code de déontologie a été modifié, la PDS n’est plus considéré comme un devoir, mais il est désormais du devoir du médecin de participer à la permanence des soins. ».

Alors explication de texte: les médecins libéraux sont censés assurer les soins pour leur patients pendant les plages horaires d'ouvertures (c'est à dire l'inverse des fermeture, on est d'accord ?) donc de 8h à 20h du lundi au vendredi, et de 8h à 12h le samedi matin. Juste pour info.. ca fait déjà 64 heures où, comme il n'y a pas de PDS, les médecins libéraux , de ville, sont d'emblée de « garde » : si un de leur patient appelle, il faut qu'ils répondent , qu'ils prennent en charge, OU qu'ils trouvent quelqu'un (c'est autorisé de trouver quelqu'un, mais ils disent pas comment, le 15 n'étant pas une solution) pour les prendre en charge.

Et donc en plus, il faut qu'ils participent volontairement sous peine d'amende (7500 euros d'amende s'ils refusent la réquisition) à la permanence des soins lorsque leurs cabinets sont fermés. Comprenez bien que ce « n'est plus un devoir, mais il est désormais du devoir du médecin d'y participer » (sic). (J'ai surtout compris que si je ne veux pas y participer , ce qui à priori est mon droit, comme vous, vous avez le droit de ne pas ramasser les crottes des chiens des autres, ben on peut me réquisitionner, et si je refuse, je devrais payer une amende forfaitaire de 7.500 euros... [A quand les réquisitions sous peine d'amende pour aller ramasser la crotte des chiens des autres ? C'est de salubrité publique et ça éviterait tellement d'accidents et de désagréments]).

Bon. Après tout, tout le monde doit faire un effort. Et je suis persuadé que bon nombre d'entre vous serait tout à fait disposé pour le bien du public à se faire réquisitionner pour aller ramasser les crottes de ces chiens, après une semaine « normale de travail » à 35 heures, + 29 heures d'heures supplémentaires. ( pour arriver au 64 heures dont je parlais plus haut).

Les médecins généralistes seuls concernés ?

Qu'est ce que les médecins libéraux ? Les médecins généralistes , d'accord. Mais il y a aussi les médecins spécialistes installés en ville (cardiologues, pédiatres, dermatologues, gynécologues, etc etc). Il semble que dans les fameuses réquisitions et griefs retenus dans les « milieux autorisés », seuls les médecins généralistes apparaissent.

Très étonnant n'est il pas ? Tout le monde sait bien, la population mais surtout, les médecins spécialistes, que bon nombres de médecins généralistes sont des incompétents notoires. Pourtant il semble dans ce cas bien précis, que la compétence réapparaisse la nuit, les weekend, et les jours fériés.

Un cardiologue ne serait il pas capable de diagnostiquer et traiter une otite ? Ou de discuter avec un insomniaque qui appelle à 5h du matin parce qu'il n'arrive pas à dormir (ne riez pas... on m'a déjà appeler pour ça à 5h du matin )?

Un pédiatre ne serait donc pas capable d'ausculter un papi dans une maison de retraite ? Un dermatologue, qui a suivi, dois-je le rappeler, le même cursus que nous autres , incompétent de généraliste, ne serait donc pas capable de prescrire du doliprane et un rinçage des fosses nasales au petit de 9 mois dont la mère inquiète appelle à 23h, après le film du soir ?

Ça doit être le cas, car , comme par magie, les spécialistes en question ne sont jamais cités.

Parlons médico-légal !

Vous savez de quoi on parle ? On parle de ce qui est en train d'arriver en France à grand pas.. l'américanisation de notre système de santé, c'est Patrick Goldstein qui le dit, chef de service du Samu de Lille, et président de la société Française de médecine d'urgence

«  Aujourd'hui, il y a une pression médico-légale en train de s'exercer sur les médecins des urgences qui est telle que si tout ça ne se calme pas, on en arrivera à une américanisation du système. Et alors qu'aujourd'hui, notre système des urgences est l'un des meilleurs au monde, les professionnels craignent à l'avenir de ne plus prendre des décisions rationnelles et médicales, mais uniquement orientées par le risque médico-légal. Ce n'est pas une bonne chose. »

Enfin lui le dit pour les médecins des urgences. Mais c'est la même chose bien sur pour tout les médecins, c'est la tendance actuelle , et elle ne va pas s'inverser.

Le principe médico-légal, en caricaturant, revient à me donner le droit de vous tuer, en vous faisant un examen, un traitement, et ceci, sans conséquence, mais à me condamner d'emblée, s'il s'avère que vous mourrez et qu'après coup on s'aperçoive que j'aurais pu faire mieux.

Exemple: Le vaccin de l'hépatite B. Si je vous le fais, et que vous développez une sclérose en plaque qui vous cloue à vie (écourtée bien sur) sur un fauteuil roulant, vous n'aurez rien à me dire, et je n'aurais rien à craindre. A l'inverse, si je ne vous le fais pas (même si je ne le fais pas à mes enfants ! ), que vous attrapez une hépatite B, vous pouvez m'attaquer et vous allez gagner. Cool non ? (Bien réfléchir... il y a du pognon à se faire là.... c'est la tendance je vous dis).

Bon vous avez compris le médico-légal.. le principe du moins.

Donc le médicolégal en garde. A l'hôpital, toute garde de nuit doit être suivi obligatoirement d'un repos de sécurité de 11h. Il est interdit de faire travailler (théoriquement en tout cas) plus de 24 heures de suite. (PDF : Cf ICI ) . On le comprend bien. Je n'aimerais pas qu'un membre de ma famille soit examiné / traité /évalué par l'esprit embrumé d'un mec qui n'aurait pas dormi depuis plus de 24 heures.

Et bien en médecine générale.. ce n'est pas le cas. Quand on fait une garde de nuit en semaine, c'est 36 à 38 heures d'affilée. Pire encore, quand il s'agit d'une garde de week-end, c'est 60 à 62 heures d'affilée. Alors parfois, ça se passe bien , la nuit du dimanche aura été calme, et parfois, notamment en période épidémique comme maintenant, c'est café, café, clope clope, et esprit embrumé en priant intérieurement de pas faire une boulette lors de l'examen des 10 derniers patients du Lundi soir.

Si boulette il y a , bien évidemment, c'est le médecin responsable, même si on l'a obligé, voire réquisitionné pour le faire !

Certains pourraient rétorquer, ben il suffit de fermer le cabinet le lendemain ! Et bien non, car vous êtes censé assurer pour vos patients pendant les heures d'ouverture des cabinets.. dans les horaires hors PDS.

Une histoire d'assurance:

Saviez vous que si un médecin de garde a un accident de voiture pendant sa garde, il n'est pas assuré ? Son assurance considère qu'il est au service de l'état pendant sa garde, et que donc c'est à l'état de l'assurer, mais l'état considère que ce n'est pas de sa responsabilité... et que le médecin en question peut aller s'acheter un tube de vaseline ?

Saviez vous aussi que si erreur il y a sur un patient, après 48 heures de garde, les assurances se défilent et ne veulent pas non plus prendre en charge ? Quelques textes pompés du site le-toubib-est-généraliste : (Il s'agit de réponses d'assureur à un groupe de médecins s'interrogeant sur la compatibilité de la PDS avec les textes : 71 du code de déontologie, et 223-1 du code pénal)

"le juge ne considérerait pas l'enchaînement de gardes et de jour de travail comme une circonstance atténuante : au contraire, il pourrait estimer que ce faisant, le médecin a fait courir un risque supplémentaire au patient"

"il appartient néanmoins au médecin d'apprécier en sa conscience si la fatigue ainsi accumulée est compatible avec l'exigence de sécurité qu'il doit au malade, en conservant à l'esprit que sa responsabilité pourrait être engagée à ce titre".

et un autre assureur :

"...., nous pouvons vous confirmer l'application de la garantie Responsabilité Civile Professionnelle d'un praticien assuré par nos soins dans le cadre de l'exercice légal de sa profession.

A titre subsidiaire, nous pensons nécessaire de vous préciser que bien évidemment toutes les situations ne sont pas identiques et doivent être analysées ponctuellement ce qui, par voie de conséquence, ne permet pas de considérer cette lettre comme un engagement général et intangible"

Il y a trop de choses à dire, le post devient beaucoup trop long.

Je précise juste que je participe à la PDS, 3 à 4 nuits + 1 week-end ou un jour férié (ca commence la veille jusqu'au lendemain 8h) par mois. Quand la nuit est calme … ça va. Ça me fait juste 15 jours d'affilée sans un seul jour de repos au milieu, mais mes patients n'en pâtissent pas trop (du moins je le crois). Par contre quand je ne dors qu'une heure ou deux (et ça arrive très souvent le week-end, un peu moins en semaine depuis que le 15 régule... !), les patients m'énervent, et JE suis impatient, il me tarde alors qu'une chose, finir la journée. Situation à haut risque de couffe (car « moins bien examiné, moins bien réfléchi ») et à haut risque médicolégal.

(PS: tout commentaire grisé diffamant, insultant et/ou sans argument qui tient la route sera directement effacé par mes petits doigts si la rédaction du post ne s'en charge pas, il y a un autre sujet si vous voulez vous défouler)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les Instits, ces meubles de l'Education Nationale

    Mon cher Victor, L'Ecole me manque. Et quand l'Ecole me manque, le moyen le plus sûr pour me rapprocher d'elle, c'est encore d'écrire à son propos. Ou de... Lire la suite

    Par  Mirabelle
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le célibat: ces préjugés qui me font chier.

    Quand on vit une période de célibat plus ou moins avancée dans le temps, on finit par en avoir ras la casquette de ces différentes réactions et idées reçues... Lire la suite

    Par  Evin
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Toutes ces choses dans ma tête ...

    Cher lecteur assidu, Tu l'auras bien remarqué, en ce moment, ta Vivine préférée devrait se faire rebaptiser "Désirée" tellement tu souffres de son absence. Mea... Lire la suite

    Par  Evin
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Ces messieurs les investisseurs du CAC40

    Une vague de froid s'abat sur le Sahara, il ne fait plus que 34°C au plus fort de la journée et à peine 20°C le matin, si ça continue on va bientôt avoir bientô... Lire la suite

    Par  Gilles Poirier
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • choses vues et vécues ces derniers jours

    Nicole et moi étions les spectateurs privilégiés du spectacle de lancement de la Scène nationale d’Albi, ça s’appelle La Brocante Sonore, c’est épatant, drôle,... Lire la suite

    Par  Ohlebeaujour
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • il y a de ces week-ends...

    bouh un post par semaine ! je me relâche ^^;bon alors déjà il faut que je fasse les critiques de deux films très impressionnants que j'ai vu récemment, Mar... Lire la suite

    Par  Mabo
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Mais qu'est-ce que c'est que ces bottes ?

    Bonsoir à tous,je ne devais pas être très réveillée quand j'ai posté la petite fille du message précédent... Je trouve les bottes vraiment trop flashys. Lire la suite

    Par  Caticat
    BD & DESSINS, JOURNAL INTIME, PHOTOS, TALENTS

A propos de l’auteur


Docrica 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte