Magazine Rugby

Le cimetière des illusions perdues

Publié le 13 janvier 2009 par Pierre Salviac

Dans un article alarmant le journal Aujourd’hui Sport faisant rיcemment un bilan alarmant :

Ceux qui sont tombיs :

Nice (finaliste en 83), Bagnטres (finaliste en 79 et 81), La Voulte (champion en 70), Lourdes (champion en 56, 57, 58, 60 et 68), Mazamet (finaliste en 58), Cognac (finaliste en 54), Carmaux (champion en 51), Quillan (champion en 29), Lavelanet, Carcassonne, Tyrosse, le PUC et Nמmes.

Ceux qui sont mal :

Colomiers (En 2007 rיtrogradי en Fיdיrale), Agen (En 2005 sauvי par une souscription des supporters), Bordeaux (En 2004 rיtrogradי en Fיdיrale), Albi (En 2008 rיtrogradי en Pro D2), Grenoble (En 2005 rיtrogradי en Fיdיrale 1) Mont de Marsan (En 2008 recrutement bloquי), Toulon (En 2005 recrutement bloquי), Blagnac (rיtrogradי en Fיdיrale 2)

Autant de clubs qui se sont fait un nom dans l’יlite du rugby franחais quand celui-ci n’יtait pas encore professionnel et ne s’en portait pas plus mal.

Au discours officiel s’oppose l’analyse toujours pleine de bon sens de Marcel Martin, Prיsident de l’Union des Clubs Professionnels, et je tiens pour le plus grand Dirigeant de notre rugby :

"Le rugby pro est fondי sur l’יconomique, pas sur la tradition et la culture...Pour comprendre l’יvolution de la carte du rugby professionnel il faut regarder la zone d’achalandage, voir oש sont placיs les potentiels industriels et oש il y a concentration de population. C’est pourquoi Paris, Toulouse, Clermont, Lyon, Montpellier et Perpignan, qui vivent sur des bassins d’au minimum 300 000 personnes, ne connaissent pas de gros problטmes de budget."

En tout cas pas encore ! Quant aux autres clubs ils sont condamnי א finir un jour ou l’autre au cimetiטre des illusions perdue...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines