Magazine

Trois ans de retard pour l'A400M

Publié le 13 janvier 2009 par Flyteamege
Voici un programme, le nouvel avion militaire turbopropulsé d'Airbus, qui n'en finit plus de défrayer la chronique aéronautique. A défaut de briller par ses performances techniques, le programme a accumulé une série de problèmes de conception pour atteindre finalement 1, 2 puis 3 années de retards de livraisons. Fiasco, c'est l'expression retenue par P. Sparaco.De nombreuses questions se posent : Coté client, les Etats et les forces armées se demandent comment maintenir leurs capacités opérationnelles di'ci à l'arrivée du nouvel avion? Faut il exiger des pénalités en raison des retards au risque de fragiliser le consortium européen ? Faut il annuler le contrat et aller chez la concurrence ? Coté constructeur, comment un programme militaire peut il partir à la dérive de cette manière ? Quelles ont été les arguments qui ont conduits à l'idée d'établir un consortium ad hoc pour la réalisation de moteurs (qui posent problèmes) ? Faut il désigner des responsables ? Ingénieurs ? Directeur de programme ? Stratège ? Politique ?    C'est un tout cas une douche froide pour une grosse partie des représentants du secteur aéronautique.  
 {youtube}Od1TasjSfjY{/youtube} 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flyteamege 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte