Magazine Focus Emploi

La Loi de Godwin - ou comment les discussions partent en vrille sur le web…

Publié le 13 janvier 2009 par Com20

Si, comme moi, vous intervenez souvent sur des forums, ou vous signez parfois des textes polémiques, ou tout simplement vous lisez les commentaires sur les journaux en ligne, avez-vous remarqué à quel point le recours à une comparaison avec le nazisme est un poncif de l’argumentation sur le web ?

J’ai découvert avec un grand bonheur que d’autres avaient déjà remarqué cette présence désolante de comparaisons mal-t-a-propos, et en avaient même tiré une pseudo-loi scientifique : la Loi de Godwin !

Pour l’anecdote :
J’ai publié il y a quelques jours, sur un blog plus engagé que celui-ci, un article qui a malheureusement lancé une polémique (malheureusement, parce qu’il s’agissait d’un propos qui certes touche à des terrains politiques glissants, mais était rédigé avec une volonté de laisser justement de côté les divergences pour revenir à un humanisme que chacun peut comprendre).

Bref, la discussion s’ouvre dans les commentaires, comme je l’avais prévu, et…
…dès le 5ème commentaire, un intervenant en vient à traiter le précédent de fasciste, raciste et je-ne-sais plus quel nom sympathique.
J’accepte la discussion, la polémique, mais pas l’insulte, sur les sites dont je suis modérateur, j’ai donc supprimé le commentaire (en le remplaçant par une note expliquant que j’avais censuré un commentaire, et pourquoi).
L’injure étant destinée à l’un des participants à cette discussion, je lui ai renvoyé une copie de ce que j’avais supprimé. Et là…
…il m’a renvoyé un lien vers un article qui m’a redonné le sourire : la Loi de Godwin !

Cette grande loi qui semble régir l’univers a été formulée en 1990 par Mike Golwin  :
« Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s’approche de 1 »

Dans un débat, donner un point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu’il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin…

Je trouve que ça donne du baume au coeur pour les prochaines discussions enflammées… un petit “point Godwin” à balancer dans la discussion permet de ne pas répondre à ce genre d’argument déplacé, avec un certain panache… Au passage, je vous mets à disposition le Point Godwin à copier/coller en réponse à ce type d’argument :

Bravo, vous avez gagné 1 point Godwin.
Vous pouvez aller le découper au burin sur votre écran...
 ____   ____   ____   ____   ____   ____   ____
/  __) (____) (____) (____) (____) (____) (__  \
|_|                                          |_|
 _      _                    _       _        _
| |    / |       _ __   ___ (_)_ __ | |_     | |
| |    | |      | '_ \ / _ \| | '_ \| __|    | |
|_|    | |      | |_) | (_) | | | | | |_     |_|
 _     |_|      | .__/ \___/|_|_| |_|\__|     _
| |             |_|                          | |
| |                                          | |
|_|     ____           _          _          |_|
 _     / ___| ___   __| |_      _(_)_ __      _
| |   | |  _ / _ \ / _` \ \ /\ / / | '_ \    | |
| |   | |_| | (_) | (_| |\ V  V /| | | | |   | |
|_|    \____|\___/ \__,_| \_/\_/ |_|_| |_|   |_|
 _                                            _
| |__   ____   ____   ____   ____   ____   __| |
\____) (____) (____) (____) (____) (____) (____/

Qu'en pensez-vous ?
N'hésitez pas à me dire si vous avez déjà utilisé cette méthode de réponse non-violente et drôle !

Source : Wikipedia (merci Jérôme !)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Com20 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte