Magazine Maladies

Vaccination contre la grippe: à côté de la cible

Publié le 13 janvier 2009 par Suzanneb

Les experts qui tentent d’année en année de prédire quelles souches de la grippe seront les plus répandues ont de plus en plus de difficulté à prédire correctement l’évolution de la maladie.
Les travaux des chercheurs servent à déterminer la composition du vaccin qui sera offert à la population. Le vaccin protège contre trois souches du virus de l’influenza: ce sont habituellement deux souches du type A et une du type B, souvent plus bénigne.

Cette année, les données préliminaires recueillies au Canada, aux États-Unis et en Grande-Bretagne indiquent que le mauvais choix a été fait pour le type B.

Il s’agit de la cinquième fois en sept ans, en Amérique du Nord, que le vaccin ne permet pas de combattre une des souches dominantes de la saison de la grippe.

Des spécialistes canadiens et américains, réunis à Atlanta, évaluent en ce moment la possibilité d’ajouter un nouveau composant de type B au vaccin de l’an prochain. Cette mesure pourrait faire doubler le coût du vaccin. Elle pourrait toutefois, en revanche, augmenter les chances d’enrayer la bonne souche.

Quoi qu’il en soit, l’Agence de la santé publique du Canada soutient que le vaccin de cette année est quand même utile et qu’une immunisation partielle contre la grippe vaut mieux que pas d’immunisation du tout.

Radio-Canada - Nouvelles - 12 janvier 2009


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suzanneb 1338 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines