Magazine

Hina et le prince du lac Vahiria

Publié le 13 janvier 2009 par Lael69
Céline Ripoll
Daniela Cytryn
Le Sorbier
Collection Au berceau du monde
Paru en Janvier 2009
Album Jeunesse à partir de 8 ans
Contes et Légendes jeunesse
Conte de Tahiti (Polynésie)


Hina vit dans un village, situé dans la vallée de Papeari, aux Temps anciens où les dieux et les hommes vivaient en harmonie pour protéger la nature. Hina était une jeune fille magnifique aux longs cheveux noirs et vint pour elle l'heure de se marier. Son père choisit une union avec le prince du lac Vahiria. Hina sent déjà l'amour et les joies que procurent les sentiments sincères d'un mariage accueilli avec sérénité. Mais lorsqu'elle arrive devant le lac, elle découvre un monstre: un serpent-anguille moche et qui lui fait terriblement peur de surcroît. Elle s'enfuit et en veut à son père. Seule, fatiguée et démunie, elle fait escale pour se baigner. Elle rencontre le dieu guerrier Maui et lui confie son malheur. Celui-ci capture le prince Vahiria et lui coupe la tête. Il la confie à Hina. Seulement le prince Vahiria confie à Hina, qu'un jour elle devra l'embrasser! Affolée, elle lâche la tête et celle-ci se transforme en arbre! Hina court, court et rencontre l'homme qui va devenir son mari. L'arbre est devenu tabou, il ne fallait pas le toucher, de peur que le prince Vahiria ne se réveille. Puis un jour, Hina fut très malade. Sécheresse, famine, la vie sur l'île était rude. A la recherche d'un peu d'eau, le mari de Hina parcours la plage et voit l'arbre! Un fruit rempli d'eau tombe. Le mari de Hina se dit que ce fruit, même si il provient de l'arbre tabou, ne peut pas lui faire de mal et il l'apporte à sa femme qui le boit! Sitôt le fruit se transforme en prince Vahiria! Hina va beaucoup mieux! La légende s'est réalisée! En buvant l'eau du fruit, Hina a embrassé le prince!


Un joli conte sur la nature, sur les légendes tahitiennes, un formidable voyage au coeur des îles où se mêlent parfums exotiques et paysages idylliques. Une légende qui nous explique que l'amour ne se formalise pas des apparences car le prince Vahiria même si il est moche, le plus important c'est qu'il a bon coeur. Et ça c'est l'essentiel. C'est la beauté intérieure qui prime plus que le paraître. Un baiser qui sauve la vie même si il vient d'un être laid, cela reste une preuve d'amour. Les illustrations sont réussies, extrêmement colorées, c'est une véritable palette de chaleur et de soleil qui caresse les yeux du lecteur.


Hina et le prince du lac Vahiria
4 champignons /5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte