Magazine

"Rachida Dati maman : déni de paternité au sommet de l'État"

Publié le 13 janvier 2009 par Micheljanva

C'est le titre d'un article paru sur le site de Liberté Politique. Extraits :

" (...) lorsqu'une femme politique de premier plan, ministre en exercice de surcroît, déclare ne pas vouloir révéler le nom du père de l'enfant dont elle est enceinte, ne franchit-elle pas une limite symbolique décisive dans la structuration d'une société ? (...)

(...) En revanche, et sans entrer dans le procès d'intention qui lui est déjà dressé quant à l'utilisation politique qu'elle pourrait en faire, il est clair qu'en prononçant une telle déclaration elle a, ni plus ni moins, posé un acte de déni de paternité : le père occulté n'existe pas, et il ne doit pas exister à la face du monde.

A-t-elle perçu que sa fonction de ministre de la Justice, garde des Sceaux de la République, avec ce qu'elle implique de dimension symbolique et institutionnelle, conférait à sa déclaration une portée de principe qui est dévastatrice ? Elle légitime l'un des maux les plus profonds dont nous souffrons, celui de la mise à l'écart des pères en tant que pères, qui tend à déboucher sur la négation pure et simple de toute paternité, sur terre et par voie de conséquence aux cieux. À force de jouer avec le feu, on va finir par faire brûler la maison."

Philippe Carhon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte