Magazine

gaza : Israël redoute des actions pénales contre ses généraux.

Publié le 13 janvier 2009 par Marocpluriel

Tel-Aviv se prépare à des procédures judiciaires Par Serge Dumont
Mercredi 14 janvier 2009
«Nous envisageons toutes les éventualités.» Le procureur général d'Israël et conseiller juridique du gouvernement, Menny Mazouz, a reconnu lundi que les responsables de l'Etat s'attendent à une nuée de plaintes pour «crimes de guerre» dès la fin de l'opération «Plomb durci». Quant au vice-ministre des Affaires étrangères, Majali Wahabeh, il a estimé que son pays aura plus à craindre de plaintes déposées par des ONG devant la justice de leur pays que des instances pénales internationales.
Cette menace est prise très au sérieux par les dirigeants israéliens puisque des procédures semblables ont déjà été lancées dans la foulée de la deuxième Intifada. Le 1er mars 2006, Tsahal a d'ailleurs interdit à ses officiers supérieurs de se rendre en Grande-Bretagne après que le général Doron Almog, le commandant des opérations dans la bande de Gaza en 2003, eut échappé de justesse à une arrestation pour «crimes de guerre». Selon le mandat d'arrêt délivré par la justice britannique, il aurait ordonné la destruction de 59maisons de Rafah soupçonnées d'abriter des tunnels avec l'Egypte. Au même moment, l'ex-chef de l'état-major, Moshe Yaalon, a failli être arrêté en Nouvelle-Zélande où une plainte avait été déposée contre lui pour la «liquidation» du dirigeant du Hamas Salah Shradeh. Ce dernier ainsi que 15civils avaient été pulvérisés en juillet 2002 par le larguage d'une bombe d'une tonne sur leur immeuble. Depuis lors, Yaalon ne quitte quasiment plus Israël. Il a, entre autres, renoncé à une série de conférences à Ottawa où des organisations pro-palestiniennes exigeaient son arrestation.
Dans la foulée de ces incidents, le département international du Parquet israélien a été renforcé et le gouvernement a prévu un budget spécial destiné à d'éventuels frais d'avocats ainsi qu'au paiement de cautions. Parmi les pays considérés comme «dangereux» figurent la Grande-Bretagne, les pays scandinaves, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, l'Allemagne et l'Espagne

Source : © Le Temps, 2009


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marocpluriel 107 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte