Magazine

Londres dénonce les trois à quatre ans de retard de l'A400M

Publié le 14 janvier 2009 par Theatrum Belli @TheatrumBelli

La Grande-Bretagne ne peut accepter un retard de livraison de trois à 4 ans pour l'avion de transport militaire A400M fabriqué par Airbus, a déclaré le secrétaire à la Défense britannique, John Hutton.

La Grande-Bretagne fait partie des 7 premiers pays qui ont commandé l'appareil mais EADS, la maison mère d'Airbus, a fait savoir vendredi dernier que celui-ci ne serait pas disponible avant 2012 et qu'il souhaitait rediscuter le calendrier des livraisons.

"Nous ne pouvons accepter un retard de trois à quatre ans dans la livraison de ces appareils. Cela va générer des tensions inutiles et inacceptables pour nos équipements aériens et nous allons devoir, avec l'ensemble de nos pays partenaires, réfléchir de manière très approfondie à la réponse appropriée à apporter aujourd'hui à ce problème", a déclaré le ministre devant le parlement.

EADS a décidé de remettre à plat le programme A400M, dont la complexité a déjà donné lieu à des retards et à d'importantes provisions pour le groupe européen d'aéronautique et de défense.

L'assemblage de l'avion de transport de troupes a accumulé les déconvenues ces derniers mois en raison notamment de contentieux industriels entre le constructeur et ses motoristes.

EADS, à son tour, n'a pas été en mesure d'honorer ses engagements vis-à-vis de 7 pays européens membres de l'Otan, qui avaient commandé l'appareil en 2003.

Un parlementaire britannique a demandé à Hutton si la Grande-Bretagne envisageait d'acheter à Boeing des C-17 supplémentaires en raison des attaques récentes perpétrées par des insurgés au Pakistan sur le principal axe d'approvisionnement des forces occidentales stationnées en Afghanistan.

"Nous avons récemment acheté des C-17 supplémentaires et nous envisageons la possibilité d'en acquérir d'autres", a répondu Hutton.

Prié de dire quelles en seraient les conséquences pour l'A400M, le secrétaire à la Défense a répondu : "C'est une très très bonne question".

"L'A400M va probablement désormais subir des retards considérables en raison des problèmes rencontrés par EADS dans la production de l'appareil", a-t-il ajouté.

L'action d'EADS perdait plus de 3,4% à 16h50 GMT.

Source du texte : LE POINT.FR


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte