Magazine

Faire de la politique en dehors d'un parti

Publié le 16 janvier 2009 par Micheljanva

C'est le pari qu'a réussi Jean-Christophe Fromantin, père de 4 enfants et catholique pratiquant, en remportant la mairie de Neuilly à la barbe de l'UMP en 2008. Valeurs Actuelles revient sur cet exploit :

F "[le 11 février 2008] je reçois un appel de Patrick Devedjian. Il me fixe un rendez-vous l’après-midi même et me propose l’investiture de l’UMP. J’ai refusé, je voulais rester libre, n’adhérer à aucun parti. Je lui ai dit ne pas souhaiter, non plus, prendre Jean Sarkozy sur ma liste. L’UMP pouvait me soutenir, à condition qu’il n’y ait pas de contrepartie"

"[Nicolas Sarkozy] me dit que si mon ambition est de faire coûte que coûte de la politique, j’ai tout intérêt à accepter sa proposition. Je ne serais pas déçu, j’aurai la voie libre pour devenir député. » Fromantin persiste. Non, il n’adhérera pas à l’UMP, non, il ne prendra pas Jean Sarkozy sur sa liste. « Je lui ai expliqué que je n’avais pas peur de perdre et que je voulais garder ma liberté. »"

MJ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte