Magazine Emarketing

Le dessin animé responsable - les années 70

Publié le 01 décembre 2008 par Cyroul

Je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître… Et c’est bien dommage (*). Alors je profite d’une soirée en tête à tête avec ma fille de 4 ans pour vous parler de cette époque (bénie) où les dessins animés se devaient d’être éducatifs pour pouvoir passer devant la censure terrible du CSA (**).

Cela a permis à toute une génération de développer une sensibilité écologique. De Spectroman à Goldorak en passant par Albator ou le Capitaine Flam, la plupart des dessins animés japonais (sauf Candy, allez savoir pourquoi) ont évoqué les catastrophes écologiques et humaines dues à l’homme (***). Hélas ça c’est vite arrêté (pas vu le message écolo dans YuGiHo ou Naruto), mais ça a existé, il faut le souligner.

Hors les japonais n’ont pas été les seuls à créer des dessins animés prônant le développement durable à cette époque. Les français ont également sorti des séries animées. Voilà deux dignes représentants de cette tendance (si, si c’est de la communication, c’est une oeuvre audiovisuelle).

Watoo Watoo, ou l’écologie qui venait de l’espace

Click here to view the embedded video.

Watoo Watoo est une série télévisée d’animation française (oui Monsieur, Française !) en 56 épisodes de cinq minutes, créée par René Borg et Hubert Ballay. Elle a été diffusée à partir du 6 juillet 1978 sur Antenne 2 dans l’émission Récré A2 (quand je vous disais que les moins de 30 ans…). On peut remarquer deux versions, l’une muette et l’autre, plus tard, “racontée” par Dorothée (opération purement commerciale sans aucun intérêt, les enfants étant amplement capables de s’inventer l’histoire eux-mêmes).

Les Barbapapas ou le changement de forme pédagogique

Pour ceux qui ne le saurait pas, Monsieur Barbapapa vient de terre. Il a poussé comme une plante et a surgit un beau jour, comme ça, au milieu du jardin de Claudine et François (on apprendra le mode de reproduction des Barbapapas dans un épisode ultérieur, les enfants peuvent regarder, c’est pas sale). Et ça tombe bien car Barbapapa est profondément écolo (il aime la planête et les animaux) et il n’hésite pas à combattre pour ses idées (Greenpeace a tout pompé !).

Click here to view the embedded video.

Cette série crée par un couple franco-américain, Annette TISON et Talus TAYLOR, a été diffusée pour la première fois le 2 octobre 1974 sur l’ORTF. La première saison compte 45 succulents épisodes de 5 minutes et a été diffusée en 1980 (pour une réalisation datant de 1974). Et pourtant cette série n’a pas pris une ride.Pour voir tous les épisodes, allez faire un tour sur Gloum.net ou le site officiel des barbapapas.

Les pédaguogues des années 70 étaient écolo, les actifs d’aujourd’hui aussi…

Les post-trentaines ont donc baigné dans l’écologie et le développement durable pendant toute leur petite jeunesse. Les Fraggles étaient les rois du recyclage, Casimir faisait attention à ses détritus et Mordicus (qui vivait pourtant dans une poubelle) était très propre. La majeure partie de nos émissions (et lectures) enfantines était imprégnée de respect de la nature et des espèces.

Cela nous a certainement conditionné (dans le bon sens pour une fois). Et c’est certainement la raison pour laquelle nous sommes de plus en plus nombreux à nous responsabiliser. Car qui mieux que les vieux actifs (je parle des trentenaires/quarantenaires d’aujourd’hui) peuvent montrer l’exemple ?

(*) Oui, je sais, je vous ai déjà fait le coup en vous parlant du WWF et de Pif Gadget…

(**) Censure du CSA qui nous a également donné des dessins animés japonais morcelés pour éviter de troubler les jeunes esprits. Il vaut mieux en effet montrer des épisodes ne voulant rien dire que de parler de caca à la télévision française; on pourra toujours dire que c’est de la faute des japonais plus tard.

(***) Triste de savoir qu’on a besoin d’un Hiroshima pour créer une génération d’écolo. Je n’ose imaginer ce que va être notre hiroshima à nous… A si, lui il en parle (Greenpeace Angry kid).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyroul 1063 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines