Magazine

Argent permanent et Argent Dette

Publié le 13 janvier 2009 par Galuel
Comment l'argent dette peut-il faire office d'argent étant donné la base d'argent permanent nécessaire à son existence ?
D'où vient cet argent permanent ?
Une réflexion approfondie nous amène à la solution : c'est la dette de plus long terme.
Imaginons la situation suivante (prenons des dettes à échéance pour simplifier, on ne paye le capital qu'à échéance) :
1000 de dette à 50 ans (base de la pyramide), permettent de créer :
900 de dette à 40 ans
800 de dette à 30 ans
700 de dette à 20 ans
...
100 de dette à quelques mois.
Soit au final une masse monétaire de 5500 avec cette métode (ce ratio aussi).
Donc si on ne fait rien, quand le temps avance, la masse monétaire diminue au fur et à mesure qu'on rembourse ! C'est ce qu'on a expliqué plusieurs fois. D'abord les dettes courtes, puis au bout de 50 ans hop, tout l'argent revient dans la boîte !
Et donc comment on fait avec la croissance des biens et des services ?
Réponse : Il faut compenser la croissance avec des dettes de plus long terme !
Ainsi avec 3% de croissance, il faut créer 5500 x 3% = 165
Sachant qu'au bout d'un an on a aussi payé des dettes court terme, pour disons 200.
Il faut donc absolument d'une façon ou d'une autre créer 200 + 165 = 365.
Comment faire ? Et bien il faut choisir dans les masses de dettes temporelles celle qui convient le mieux pour la Banque Centrale pour compenser ce fait.
Et quand on arrive au milieu de la pyramide il faudra passer aux horizons de temps plus lointains.
Ainsi l'argent existe non pas à l'instant "t", mais de façon croissante dans l'espace temps. Aussi le terme de dette est-il à la fois juste et impropre, car en toute objectivité la masse totale d'argent disponible sur le marché ne peut pas être remboursée, mais augmenter sans cesse ce qui ne correspond pas à l'idée que l'on se fait de la dette, et pourtant dans le même temps, chaque titre de dette correspond bien à de l'argent qui sera détruit.
C'est donc bien une croissance maîtrisée de la masse monétaire par la dette, en rapport avec une croissance mesurée et effective de l'économie, qui permet d'assurer une croissance globale stable, en rapport une masse monétaire dynamique.
Sauf qu'au passage des intérêts sont payés ... aux Banquiers.
Avec le dividende monétaire, il n'y a plus d'intérêts à payer. Ce serait alors l'intérêt de qui de passer du mode d'argent dette, à celui du dividende monétaire ? Les citoyens. Contre qui ? Les Banquiers. Qui a la légitimité démocratique de faire le choix ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Galuel 1946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte