Magazine

PRISE DE FONCTIONS DE BARACK OBAMA, CE MARDI : Qu’est ce que l’Afrique peut-elle attendre du 44e président des USA ?

Publié le 19 janvier 2009 par Black2004

Ce mardi 20 janvier 2009, comme le veut la tradition amйricaine, Barack Obama, homme de couleur, prкtera serment en tant que 44e Prйsident des Etats-Unis d’Amйrique, suite а son йlection le 4 novembre de l’an dernier face а son adversaire rйpublicain John Mc Cain. Ce qui, aprиs 150 ans de marches, 400 ans d’asservissement, de sйgrйgation raciale, est historique. La question que l’on pourrait se poser c’est celle de savoir si ce vent d’espoir que cette йlection a suscitй en Afrique est rйellement fondй.

L’Amйrique l’a fait. Le slogan “Yes we can“ est devenu “Yes we did“. Le rкve du Rйvйrend noir Martin Luther King, est devenu une rйalitй. La lutte fut longue, mais elle a au moins portй ses fruits. L’heure est actuellement aux attentes. Et dans l’immйdiat, les malheureux йvйnements consйcutifs а l’agression sauvage et barbare par Tsahal dans la bande de Gaza, interpellent directement Barack Obama. D’autant plus que les Etats-Unis sont les plus fidиles alliйs de l’Etat hйbreux dans cette zone en proie а des conflits permanents avec leur lot de victimes civiles sans occulter leurs dйgвts matйriels. Le monde entier attend la rйaction de « l’homme le plus puissant » au monde.

La diplomatie amйricaine via sa Secrйtaire d’Etat, Hilary Clinton devrait s’investir pour le retour d’une paix durable dans cette partie du monde. Mкme si une certaine accalmie a йtй notйe, aprиs le cessez-le-feu unilatйral dйcrйtй par Ehud Olmert, Premier ministre israйlien.

Mais au-delа, qu’est ce que l’Afrique peut-elle attendre du 44e Prйsident des Etats-Unis ? Rien et beaucoup а la fois.

Rien, parce que Barack Obama n’est pas un Africain, qu’on se le dise, mais bien un Amйricain. Rien parce qu’il a hйritй de Georges W. Bush un pays en rйcession йconomique, avec une balance commerciale dйficitaire а souhait, un systиme de santй moribond, une crise йconomique et financiиre sans prйcйdent. Deux guerres engagйes en Irak et en Afghanistan. Les dйfis socio-йconomiques et politiques qui attendent Barack Obama lui interdisent d’ailleurs tout round d’observation.

Le taux de chфmage pourrait passer de 6 а 9% en douze mois, alors que les Usa ont dйjа perdu 750. 000 emplois entre janvier et octobre 2008. Il faudra aussi compter avec la queue de la « crise financiиre ». Aux 700 milliards de dollars mis а disposition des banques pour les stabiliser, il faudra encore y ajouter les ressources que Barack Obama a prйvues pour financer son action politique et йconomique. L’amйlioration du systиme de santй chiffrйe а 65 milliards de dollars par annйe, un plan de relance de l’йconomie qui prйvoit, entre autres choses, 60 milliards de dollars sur dix ans pour les infrastructures et 150 milliards de dollars sur la mкme pйriode pour le dйveloppement des йnergies alternatives. Reste а trouver l’argent pour financer l’ensemble de ces mesures sans creuser, plus encore, le dйficit impressionnant du pays.

Sur le plan fiscal, Barack Obama se verrait volontiers renoncer aux rabais accordйs aux plus riches sous l’administration Bush, de mкme qu’il aimerait rйtablir les taxes sur les plus-values et les dividendes.

Quant aux йconomies les plus substantielles que le futur prйsident entendrait rйaliser, elles viendraient de l’arrкt de la guerre en Irak dont le coыt pourrait avoir excйdй les 2000 milliards de dollars. Mais le dйfi le plus important semble concerner l’Afghanistan. Barack Obama a йtй trиs clair : il veut dйsengager des troupes d’Irak pour les transporter en Afghanistan. Ce sera certainement, peut-кtre avec l’Iran, le dossier de politique йtrangиre essentiel pour Barack Obama. Cependant, la situation en Afghanistan est sans doute plus compliquйe qu’en Irak. D’abord parce que c’est une vйritable opйration internationale : les Amйricains n’y sont pas seuls. Il y a lа, pour le coup, des vrais bastions d’Al-Qaпda, et beaucoup de commentateurs estiment qu’on est peut-кtre dans une situation de bourbier « а la vietnamienne ».

De son cфtй, le prйsident de l’Autoritй palestinienne, Mahmoud Abbas, a dit йgalement « attendre des changements rapides dans la politique amйricaine » vis-а-vis du conflit israйlo-palestinien. Un conflit qui a dйjа pris des propensions inquiйtantes depuis l’invasion de Tsahal de la bande de Gaza avec son lot de victimes humaines et de dйgвts matйriels. Autant de dossiers qui n’offrent aucun rйpit au Prйsident de l’Etat le plus puissant au monde.

En revanche, le regard de Barack Obama sur l’Afrique ne devrait certainement pas кtre le mкme que celui de ses prйdйcesseurs. Toutefois, ce serait illusoire de s’attendre а un plan Marshall pour redresser l’Afrique. D’ailleurs le continent n’en a pas besoin.

Il attend surtout que Barack Obama s’investisse dans la lutte contre la corruption, les mensonges d’Etat, les tripatouillages des constitutions pour rester йternellement au pouvoir, la gabegie, les dйrives monarchiques constatйes за et lа.

Le rapatriement des millions de dollars logйs dans les comptes en Suisse et partout en Occident par certains chefs d’Etat africains pendant que leurs peuples croupissent dans la famine, que le paludisme fait des ravages, que les femmes continuent а mourir en essayant de donner la vie ou accouchent sur des charrettes, que le cholйra, le sida, tous les maux йlisent domicile en Afrique. Barack Obama devrait aussi utiliser toute son influence pour demander а ses homologues de l’Union europйenne d’arrкter de parrainer et de soutenir certains Chefs d’Etat dits “amis“ de la France, de l’Angleterre etc. alors qu’ils infligent toute sorte de souffrance а leur peuple.

Obama, un noir йlu dans un pays dont les Blancs reprйsentent presque 75% de la population, devrait кtre une vйritable “sentinelle“ de la dйmocratie dans le monde et particuliиrement en Afrique oщ l’alternance dйmocratique est en passe d’кtre rayйe du vocabulaire de ses Chefs d’Etat ; oщ la transparence est considйrйe comme un vain mot, les libertйs sont bafouйes, les journalistes incarcйrйs а cause des lois liberticides, des entreprises de presse йtouffйes par le fisc et les impфts.

Le chantier est vaste. L’espoir titanesque. Presque irrйalisable en quatre annйes...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Black2004 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte