Magazine

La Liberté générale

Publié le 20 janvier 2009 par Noug
Didier Roten est intarissable dès qu'il est question du mouvement anti-esclavagiste français. À la tête de la société rochelaise Anekdota Productions, il engage cette semaine, en Charente-Maritime (1), le tournage du 52 minutes "La Liberté générale ".
Ce documentaire fiction (...) est articulé autour de la première abolition de l'esclavage.
"Une période qui va de 1794 à 1802, dont on ne parle pas assez et qu'on ne connaît pas assez, souligne Didier Roten. Il y a des personnages impressionnants comme, par exemple, le commissaire civil Léger-Félicité Sonthonax qui fut envoyé à Saint-Domingue en 1793. Il prit, le 29 août, de son propre chef, la décision d'abolir l'esclavage dans l'île, une position qui sera de fait reprise le 4 février 1794 par la Convention."
Ce point n'a rien d'anecdotique et Didier Roten se dit convaincu que la connaissance de l'histoire et de sa complexité est indispensable pour comprendre l'époque actuelle.
Satisfait d'avoir mis en boîte les incontournables contributions d'historiens comme Bernard Gainot et Marcel Dorigny (coauteurs et conseillers historiques du film), Didier Roten souligne que les recherches menées par le premier afin de nourrir ce document ont aussi permis de retrouver une page d'histoire complètement oubliée de l'île d'Aix.
Si le cinéaste fouille avec bonheur et conviction le passé, il rappelle que c'est aussi un travail à épisodes au sens où "La Liberté générale" est la suite de "Ne suis-je pas ton frère ?" (...)
"J'envisage déjà un troisième volet, celui allant de 1802 à 1848, date de la deuxième abolition, ajuste-t-il, avant de préciser : une diffusion de "La Liberté générale" est prévue aux alentours du 10 mai (2) prochain sur RFI et France Ô. Il y aura aussi une avant-première à La Rochelle."
Le cinéaste ne perd jamais de vue que la ville a été l'un des ports engagés dans le commerce triangulaire et donc la traite négrière.
Source : Sud Ouest © Éric Chauveau (12/01/09)
(1) À Saint-Denis-du-Pin (près de Saint-Jean-d'Angély), à l'île d'Aix, à La Rochelle et à Rochefort.
(2) Date officielle de la commémoration des "Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Noug 734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte