Magazine Société

Harkis, l'association 2ID-Harkis du Loiret propose un colloque...

Publié le 10 janvier 2009 par Harki45

L’association 2ID – Harkis du Loiret vous soumet une proposition :

Qui seraient intéressés par ce projet ?

Mise en place le 25, 26 et 27 septembre 2009

sur la Scène Nationale d’Orléans

Col loque r é g i o n a l sur

« Histoire et mémoires des harkis en région Centre »

manifestation culturelle

Harkis, l'association 2ID-Harkis du Loiret propose un colloque...

En 2009 ou 2010, les associations de harkis en partenariat avec l’Agence Nationale de Cohésion Sociale et d’égalité des Chances ( L’Acsé ) avec la Mission Interministérielle aux Rapatriés ( MIR ) et l’école des Hautes études en Sciences Sociales ( EHESS ) et le Haut Conseil aux Rapatriés ( HCR ) doivent élaborer un programme national d’études sur l’histoire et les mémoires des harkis, décliné dans les régions et coordonné par

l’Office National des Anciens Combattants ( ONAC ).

Des chercheurs de l’Université, des historiens et des sociologues et avec la participation des associations de harkis, doivent amorcer un travail qui aboutira à la finalisation d’une étude spécifique depuis le rapatriement jusqu’aux camps et à travers toutes les régions de France. Balayant la période de 1962 à nos jours, l’étude puisera dans les matériaux archivistiques pré-existants, et mettra à jour des empreintes mémorielles occultées et par le croisement affiné d’analyses historiques et sociologiques rendant visible la vraie histoire des harkis dans sa globalité.

Si nombre de caractéristiques locales recoupent les évolutions nationales des mouvements depuis le rapatriement, tour à tour politiques et économiques, l’étude fera  aussi état d’originalités contextuelles dans les régions.

En remontant le fil du temps et des mémoires, le colloque régional mettra graduellement en lumière les effets du passé sur le présent et posera avec justesse la question de l’articulation de cette histoire « ci » à cette histoire « là ».

Un chantier historique et mémoriel s’ouvrira pour enrichir l’édifice patrimonial dont l’architecture se veut ample et aérée. Ce chantier doit être ouvert à tous car la construction d’un patrimoine commun est l’affaire de l’ensemble des acteurs du territoire. Responsables associatifs et écrivains devront d’ores et déjà emparés de cette question. Qu’ils soient ou non adhérent, et ce « ou non » est porteur de sens, ils se font fort de revisiter l’histoire et les mémoires singulières et collectives dans des projets culturels qui vont s’intensifiant.

L’organisation du colloque sera l’occasion de valoriser des créations locales associant amateurs et professionnels de différents horizons dans un champ artistique interdisciplinaire.

Enfin, puisqu’il sera aussi question au cours de ce projet de mettre en dialogue chercheurs, associatifs, écrivains, habitants, responsables politiques, institutionnels et représentants de l’Etat autour de l’histoire et des mémoires des harkis.

Il apparaîtra naturel de placer cette manifestation sous l’égide du dispositif de la mémoire partagée, 2009 ou 2010 années du dialogue interculturel.

Tous ceux et celles qui sont intéressés par ce projet, veuillez écrire à l’association 2ID – Harkis du Loiret 46 Ter Rue Sainte Catherine 45000 Orléans ou par Email à association_2id@yahoo.fr.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par brahim
posté le 28 mai à 23:41
Signaler un abus

Après avoir écrit mon témoignage et publié sur « Édition en ligne. Édition numérique ». (Une blessure profonde). Le 11/05/2011, j'ai pensé qu'il était utile de vous informer, au cas où cela retiendrait votre attention. Dans ce témoignage, je relate avec simplicité ma vie de jeune harki dans la guerre d'Algérie. En 1960, j'avais encore 17 ans, l'armée française qui voulait gonfler ses troupes avait délibérément choisi de m'enrôler dans ses rangs pour faire la guerre. À l'Independence, désarmer et abandonner a la vindicte du FLN, tous les harkis sans exception ont souffert dans leur chair. Aujourd'hui, toute la difficulté pour moi est malheureusement de ne plus pouvoir retourner revoir ma famille que j'ai laissée là-bas depuis bientôt 50 ans. Il m'a semblé important d'apporter au grand public pour sa connaissance un témoignage de notre histoire enfouie. Pour information, j'ai également publié l'intégralité du discours du 31 mars 2007 de Nicolas Sarkozy. Discours, qu'il a fait aux harkis. Candidat à la présidence de la république. Avec mes salutations pour toute l'équipe. Brahim Sadouni

http://www.editions-en-ligne.fr/acheter-une-blessure-profonde-2,1,12,1,0,0,0,0,1,743.htm

Par zeghoudi fatima
posté le 08 février à 16:21
Signaler un abus

BONJOUR J ESSAYE DE RENTRER EN CONTACT AVEC DES RESPONSABLES VOIR LE OU LA PRESIDENTS DES ASSOCIATIONS DES HARKIS .JE SUIS FILLE DE HARKIS ET DEPUIS LE 6 MARS 2009 JE VIE UN DRAME ON MA ARRACHER MON BEBE DE MON SEIN DE 2 JOURS APRES UN ACCOUCHEMENT AVEC SESARIENNE ON MA MIS UN IMPLAN A MON INSSU ET JETTER DE LA MATER POUR ME FAIRE TAIRE ET PROTEGER UN PEDOPHILE FILS D UN PDG J ADRESSE UNE LETTRE OUVERT AU CHEF D ETAT SUR LE BLOG Djemila-Yamina.skyrock.com .on ma egalement enlever mon autre fille agee de 13ans djemila pour qu elle ne temoigne pas.j ai envoyer deus a association ni pute ni soumise je me suis rendu a paris dans leur bureau et je trouve honte pour une association qui a etait cree en la memoir d une jeune fille .et que l on ma abondonner mes petits.svp reagissez j ai deposer plainte au pret de la cour europeenne des droits de l hommes on va jusqu a interpeller mes lettre que j adresse aux chef d etat des pays europeen .arabes .ministres questeur .et president de l assemblee nationnal car ce n ai pas possible que sur plus de 60 lettres adressse a divers personne je ne recoie aucun reponse n oublion pas que c est personnes q qui j ai adresser ces lettre son des representands de leurs pays et son tenu de repondre ou son ces lettres voir ces reponse

A propos de l’auteur


Harki45 1604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte