Magazine Côté Femmes

Mémoire de famille

Publié le 23 décembre 2008 par Lyanne
Comment tirer des leçons de ce qui nous arrive ? Pourquoi certaines choses se répètent ? Y a-t-il une mémoire génétique ? Comment prendre une vraie liberté vis-à-vis de notre lignée ?

Quand je vois les recoupements d'événements dans ma vie, quand je compare avec l'histoire familiale, il est indéniable qu'il y a quelque chose. Quelle vraie liberté alors ? Comment la retrouver, se retrouver soi ?

Je comprends pourquoi je me sens si souvent coincée dans ma vie, à ne pas pouvoir agir. Il y a des situations impossibles. Par exemple quelqu'un vous dit "soit spontané", vous ne pouvez pas répondre à sa demande parce que ce n'est plus spontané ! Cela s'appelle savamment une injonction paradoxale, car c'est une double demande impossible.

Qu'est-ce que je trouve dans ma famille ? Deux demandes exactement inverses vis-à-vis des enfants :
1- Soyez autonomes le plus vite possible et fichez la paix à vos parents.
2- Ne grandissez pas et restez dépendants.

Citation par Art Vandelay :
"Celui qui veut tirer des enseignements de ses erreurs doit chaque jour apprendre à surmonter ses craintes."
Ralph Waldo Emerson


Simplet comme citation disait Zeste de citron, mais comme c'est d'Emerson, j'ai trouvé que ça valait la peine de la relire... Bien sûr cette phrase veut dire bien des choses différentes ! Mais il est clair que la peur est ce qui fait fuir et tout cacher ou mentir. Et ce qui se cache dans une famille se transmet aux générations suivantes.

Dans ma famille j'ai toujours du gérer à la fois d'être vite autonome et aussi de rester dépendante, ce qui passe par des difficultés financières. D'ailleurs, cela m'a rendue allergique au blé !

Comment on se tire d'affaire dans de telles contradictions ?
Je viens de faire le lien avec une autre caractéristique de la famille : on arrête la lignée féminine. A chaque génération il y a une femme sans enfant et c'est sur moi que c'est tombé entre les cousines. Une autre n'a pu avoir que des garçons (elle a fini par arrêter d'essayer de faire une fille), et l'autre a eu 4 enfants dont 2 filles, toutes les deux avec un problème de santé héréditaire.

Et c'est là que quelqu'un vient de me faire faire le lien : les deux filles ont un problème génétique différent, mais avec un point commun : il arrête la croissance ! Ne grandissez pas...

Et ben moi je veux grandir, gagner ma vie correctement sans avoir besoin de mes parents, avoir un lien avec mes parents qui soit un lien d'adultes, et être une adulte sans enfant, et que tout ça soit tout à fait normal ! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lyanne 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog