Magazine

Wikipédia : Jimbo s'inquiète de la précipitation ...

Publié le 25 janvier 2009 par Pierrotlechroniqueur

Comme vous le savez peut-être, l'un des problèmes récurrents de Wikipédia est la modification d'informations disponibles (attention, je ne parle pas ici d'articles, mais d'informations en général) à la volée ( on the fly, diraient nos amis anglophones) en fonction de ce qui se dit à la télévision, à la radio et bien sûr sur la toile. Il s'agit d'ailleurs un des arguments majeurs développés par les personnes opposées à la création d'articles portant sur l'actualité (doublé par le fait qu'il existe un projet dédié, Wikinews), je résume : il est impossible d'écrire un article crédible sur des faits se déroulant à l'heure actuelle ou s'étant déroulés il y a peu en raison de l'absence de fiabilité des sources disponibles (ergo : la presse). Cette opinion rejoint ce que j'ai pu "entendre" sur le traitement des sources, dont vous pouvez d'ailleurs profiter en allant relire mes billets sur le sujet, ou en téléchargeant l e document qui les compile.

Quand l'inquiétude surgit d'en haut ...
Oui mais voilà, la prudence (je n'invoquerai pas ici le "principe de précaution" ni le respect des principes fondateurs de Wikipédia) la plus élémentaire est totalement écartée au profit d'une soi-disant nécessité de l'information pour le lecteur, qui doit forcément aller sur Wikipédia pour être au courant, j'imagine (je pense que CNN peut fermer demain alors). Et nécessité fait loi. Mais il y a des couacs assez énormes, à plusieurs niveaux, dont se délectent soit les Wikipédiens, soit les détracteurs de Wikipédia, soit, parfois les deux. Ce dernier cas de figure est bien plus rare, mais ça doit bien exister. Citons par exemple :

  • décès annoncé de Philippe Manoeuvre sur Wikipédia, dû à un vandalisme (faute "wikipédienne", si on veut).
  • décès annoncé prématurément pour Pascal Sevran (reprise d'une information erronée d'un média).
  • pan-expertise (fréquente). On parle d'un cas par exemple ici (je ne cite pas toujours mon propre blog).
Seulement, il y a des moments où ça fait tellement désordre qu'"on" commence vraiment à s'en émouvoir, ce qui se répercute relativement rapidement dans le petit monde du oueb. Le "on" en question n'est pas n'importe qui dans le microcosme Wikipedia, puisqu'il ne s'agit ni plus ni moins que de Jimbo Wales en personne lui-même.

Gourou, qui voilà ?
Jimmy Wales s'est en effet publiquement prononcé pour un système de "salle d'attente", dans lequel la version proposée à la lecture de tous (dite version stable) peut différer de la version modifiable et modifiée. Les modifications ainsi effectuées devront être contrôlées et approuvées avant qu'elles n'intègrent la version "stable" : ce système est d'ores et déjà valable sur Wikipedia en allemand, et est également utilisé (ou peut l'être) pour d'autres projets Wikimedia comme Wikinews. La raison ? L'annonce de la mort du sénateur Ted Kennedy (qui se porte aussi bien que possible, merci pour lui) dans les pages de la version anglophone. Et toucher une figure importante de la vie politique américaine, c'est pas bien (dommage que dans les autres cas flagrants, on n'y ai pas pensé).
Évidemment, comme je l'expliquais à un de mes lecteurs dans les commentaires, Jimbo tout co-fondateur de Wikipedia qu'il soit, n'a pas statut de divinité toute puissante, aussi rencontre-t-il quelques oppositions fermes.

Alors, pour ou contre les flagged articles ?

Personnellement je ne sais pas trop ... J'ai quelques doutes sur la mise en place de la chose chez les anglophones (qui ne sont pas, loin de là, les germanophones pour la gestion du projet), et encore plus chez les francophones. On verra bien.


1. J'avais d'ailleurs réagi à un billet de Cosmos sur le sujet, il y a quelques jours, où j'indiquais le problème, qui semblait ne pas le déranger plus que ça.
2. En fait, surtout lire.
3. Cosmos indique dans une réponse à Meodudlye dans le billet que j'évoque : "Si les contributeurs jugent globalement utile de garder trace de ce fait divers, ils font oeuvre utile (au moins à leurs yeux)." Le problème est bien là : ce n'est pas ce qu'on pense être utile qui est important, mais si c'est utile au projet Wikipédia. L'exemple type est les pages à visées publicitaires créées, qui sont "oeuvre utile" pour les contributeurs qui les font. Non ?
4. Jouons encore la provocation : si une encyclopédie "traditionnelle" en ligne (genre Larousse, Encarta ou autre) se décidait à aligner ses rubriques sur les seules requêtes Google, on n'aurait pas grand chose sur l'économie du Zimbabwe, mais quelques volumes sur le sexe. C'est un aspect auquel les gens indiquant que telle page est très consultée comme argument de maintien n'indique jamais, releveront les " suppressionistes".
5. Ou flagged revisions. Versions marquées, quoi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrotlechroniqueur 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte