Magazine People

Mickey Rourke revient de loin !

Publié le 26 janvier 2009 par Chantal Doumont

mickey rourke

Depuis qu’il a gagné le Golden Globes du meilleur acteur pour le film The Wrestler, Mickey Rourke qui a remercié ses chiens au gala n’ayant personne d’autre à remercier, est plus en demande que jamais. Le téléphone n’arrête pas de sonner. Tous les réalisateurs et producteurs le veulent.

Mickey Rourke revient de loin. Durant des années, on l’a surnommé le plus grand bum de Miami Beach, ville qu’il habite depuis sa naissance. C’est à Miami qu’il a fait les quatre cents coups, les quatre cents batailles de rues, accosté plus de 400 prostituées et avalé autant de doses de drogues et d’alcool. Il était presque devenu un déchet de société quand il s’est brusquement réveillé.

Cures de désintox, chirurgie esthétique, séances de work-out et plusieurs combats de boxe dans un ring, question de se remettre en forme et de voir clair.

Et il a réussi. Le petit bum de Miami a retrouvé son titre de grand acteur, exactement comme il était il y a plusieurs années alors qu’il avait impressionné tout le monde avec le film 9 And a Half Weeks avec Kim Basinger.

Né Philip Andre Rourke Jr le 16 septembre 1952 à Schenectady dans l'état de New York, il n’use pas ses culottes sur les bancs d’école très longtemps et exerce 36 métiers et vit 36 misères quand il décide de se consacrer à la boxe. Il vit alors à Miami depuis son enfance et en 1971, durant un match des Florida Golden Gloves, il est victime d'une commotion. Les médecins lui conseillèrent de prendre une année sabbatique et de se reposer. Mickey se retira temporairement des rings et, par une chance incroyable, il débute au cinéma. On le considère alors comme le nouveau Marlon Brando. Avec une quarantaine de films à son actif, il replonge dans le monde des paradis artificiels durant des années.

Pour son rôle de boxeur dans The Wrestler, il admet avoir pris des substances illicites, mais pas de stéroïdes comme le veut la rumeur. Et, il explique que la chirurgie visant à lui donner un nouveau visage n’avait que pour seul but, effacer les traces laissées par les nombreux combats de boxe, la drogue et l’alcool.

N’empêche qu’avec cet incroyable come back, il revient de très loin.

planete.qc.ca/showbiz


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine