Magazine Politique

L’Equipe : la chute vertigineuse continue

Publié le 26 janvier 2009 par Pierre

Il y a quelques jours, nous vous avions raconté comment le quotidien sportif l’Equipe avait fait lambiner ses lecteurs à propos d’une prétendue « Affaire Kezman » au retour de Noël, affaire montée de toutes pièces par le journaliste puisque le retard du joueur serbe, qui, au passage, a marqué deux buts ce week-end contre la Gazélec d’Ajaccio, n’était du qu’à son avion et des conditions météorologiques mauvaises.

La rédaction du football récidive

vestiaire-psg
Hier, dimanche, un article « de fond » est venu garnir la collection désormais longue des articles totalement creux de l’Equipe. Le journaliste Damien Degorre nous raconte en effet l’ambiance dans le vestiaire du PSG, entre les « pro-Villeneuve » et les « anti » si on a bien compris. Mais comme ce n’est pas très clair, on fait rentrer Claude Makélélé dans la danse pour que le capitaine joue le rôle de ciment. Enfin, Paul le Guen est présenté comme le garant de cette unité, veillant jour après jour à ce que les résultats suivent et maintiennent cette unité « de façade ».

La nouveauté sur cet article inintéressant au possible, c’est l’arrivée de « Mister Kebab ». Inconnu de l’encadrement dont le nom ne sera pas révélé (est-ce le début d’une nouvelle affaire ???). Bref, le scoop du jour de la rédaction de l’Equipe  c’est que « un membre de l’encadrement, qui, à l’occasion de mises au vert, filait en douce acheter des kébabs aux joueurs ». Et Damien Degorre d’apporter son analyse : « comme si la sauce blanche allait rapprocher ceux qui n’ont pas d’autres points communs ». Consternation… Pour approfondir, nous avons déjà sur ce comptoir analysé les effets du Kebab et de la sauce blanche pour la santé, il suffisait de demander…

Analyse

La véritable analyse c’est que l’Equipe a été pendant longtemps un journal dont la rédaction et ses journalistes cumulaient plusieurs qualités essentielles :

  • une capacité à bien raconter les évènement sportifs et les expliquer,
  • une faculté à, parfois, prendre du recul et analyser le sport de manière critique et constructive,
  • le courage de prendre parti sur certains évènements (Aimé Jacquet avant la coupe du monde 1998)

tabloid-6

Aujourd’hui, c’est l’analyse à la sauce blanche, la photo du sosie de Laure Manaudou à Marseille, l’usage abusif de l’infographie pour masquer le manque de fond des articles…

Attention messieurs les dirigeants de l’Equipe, attention, vous glissez sur la mauvaise pente, la pente de la presse de médiocre qualité, celle du racolage de bas étage. Sachez que faire ce choix, c’est miser sur du court terme, le lectorat volatile qui achète France Football, Onze ou Aujourd’hui sport, mais perdre à moyen terme votre véritable lectorat, celui exigeant et qui malheureusement va se lasser de cette médiocrité.

François


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines