Magazine High tech

Conception sous Windows Mobile

Publié le 26 janvier 2009 par Ux_mobile

Depuis son apparition en 2003, le système Windows Mobile a suivi les rapides évolutions technologiques des appareils. Ainsi, la conception des écrans et des interactions avec l’utilisateur implique de tenir compte des différentes générations de téléphones qui ont vu le jour.

Les différents types de smartphones

On peut ainsi distinguer dans cette évolution une rupture nette entre deux générations : les smartphones classiques et ceux à écran tactiles (Touch screen).

Pour les smartphones non-tactiles, issus de la première génération, on a souvent le schéma des téléphones mobiles

Smartphone non-tactile (exemple issu de l'émulateur Windows Mobile)

Smartphone non-tactile (exemple issu de l'émulateur Windows Mobile)

“classiques” :

  • 2 boutons pour afficher un menu ou accéder à un raccourci
  • des flèches de direction
  • un clavier intégrant les lettres par groupes sur le système de numérotation
HTC Touch Diamond

Smartphone tactile (HTC Touch Diamond)

Les smartphones de seconde génération ont supprimé ou fait évoluer ce mode de fonctionnement. On distingue deux types :

  • Les écrans tactiles avec clavier matériel et logiciel : un clavier de type Blackberry est à l’arrière de l’appareil et coulisse pour s’ouvrir. Dans le cas de certains appareils (HTC), le clavier est à l’horizontale et provoque un basculement de l’écran du système à l’horizontale.
  • Les écrans tactiles avec clavier logiciel (HTC Touch Diamond, Samsung Player Addict…) : le clavier est un panneau logiciel dépliable dans l’interface Windows Mobile. Il réduit de fait l’espace utilisé par l’application, le temps de la saisie.

La conception des écrans

Tenir compte de la résolution

Windows Mobile étant un système “générique”, il a été conçu pour gérer plusieurs résolutions et tenir ainsi compte de l’évolution technologique. L’inconvénient de ce choix est qu’il limite la marge de manoeuvre pour faire des applications à forte valeur graphique ajoutée.

On distingue à ce jour 7 types de résolutions disponibles : 240×240, 240×320, 240×400, 320×320, 480×480, 480×640, 480×800.

Agencement avec la propriété Dock

Agencement avec la propriété Dock

Pour faciliter la tâche des concepteurs, Microsoft fournit aux composants d’interface 2 fonctionnalités :

  • “Anchor” : permet d’indiquer qu’un composant reste à distance égale du ou des bords de son conteneur. En pratique, un composant ancré à gauche et à droite sera automatiquement élargi si la largeur d’écran (et de son conteneur) augmente.
  • “Dock” : permet de spécifier que le composant est placé dans un des agencements-types. 5 agencements sont disponibles : en haut, en bas, à gauche, à droite, ou remplir le reste de l’espace (”Fill”)

Il est important de noter que l’application sur un appareil récent a de grandes chances de subir des

Utilisation de la propriété Anchor

Utilisation de la propriété Anchor

redimensionnements pendant une session d’utilisation :

  • Changement d’orientation à 90° de l’écran pour passer en mode paysage : la hauteur et la largeur sont permutées
  • Apparition du clavier numérique : comme indiqué précédemment, il peut dans certains cas prendre jusqu’à la moitié de l’écran

Deux générations, deux manières de naviguer

Un écran tactile permet à peu près l’utilisation de tout ce qu’offre Windows Mobile en terme de composants d’interfaces : boutons, onglets…

Un écran non tactile nécessite de tirer parti des forces en présence.

Privilégier les menus contextuels sur les anciens Smartphones

Privilégier les menus contextuels sur les anciens Smartphones

Les composants d’interface (champs texte, cases à cocher,…) disposent tous d’une propriété TabIndex, indiquant quel est leur ordre dans la navigation par tabulation. es flèches Haut/Bas sont prévues pour automatiquement effectuer ce passage sur les différents champs.
Le système de menu avec les boutons contextuels peuvent aux apporter une alternative intéressante. Par exemple, j’ai fait les choix suivants sur une application récente :

  • Utilisation du menu gauche pour un accès rapide aux différents écrans aisi qu’à la sortie de l’application
  • Utilisation du menu droit comme bouton d’action de la page en cours (chaque page n’avait besoin que d’un bouton).

Et à l’avenir ?

L’arrivée du prochain Windows Mobile 7 apportera de nouvelles fonctionnalités :

  • utilisation de la caméra pour initier des actions
  • support natif des accéléromètres, suivant les premières initatives sur des appareils isolés (HTC Touch Diamond par exemple)

Ceci offre quelques nouvelles perspectives pour les interactions avec l’utilisateur. Microsoft pense déjà à certaines utilisations comme par exemple pencher l’appareil vers la gauche pour revenir à la page précédente.

Libre à vous de ne pas oublier les utilisateurs des anciennes générations !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ux_mobile 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines