Magazine Internet

Net Campagne : howto

Publié le 26 janvier 2009 par Dagrouik

Regardez cette vidéo ça dure 25 minutes. Ça résume grosso modo la base internet de la campagne d'Obama. Ce dont tout le monde vous parle en ce moment, et que tout le monde se met subitement à envier. Y compris ceux qui en 2007 nous expliquait que  c'était le tract le meilleur moyen de recruter des électeurs. On les entend désormais vous parler réseau social, avec des yeux brillants... comme dit le proverbe il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis.


Ils ont fait Obama
Et si vous regardez bien au milieu , vous voyez comment il harangue la foule ? Ça ne vous rappelle rien? On devrait montrer ça à Hamon tiens... et à tous ces ânes qui nous parlent de fans opposés aux vrais militants (qui tractent) , là il a mobilisé 4 ou 5 millions de volontaires pour la campagne, qui agissaient TOUS LES JOURS. En plus de l'appareil du parti démocrate.
En France, ça représenterait 100 000 activistes réellement sur le terrain en plus des militants PS. Pas mal non? Alors voyons quelques éléments important d'une net-campagne très réussie. Et pour les andouilles, on le précise: ça s'articule avec une très forte présence sur le terrain mais en mode 2.0.
1/ Il faut mobiliser, former et informer les militants!
Ça prend du temps. Mais c'est essentiel ! En effet les militants vont devoir -pour certains- utiliser des outils internet, des interfaces Web de remontée d'information vers le staff de campagne ou de récupération d'informations. Ceux qui vont faire du porte à porte vont devoir prendre des notes pour qualifier chaque contact qui sera ensuite informatisé. Ils doivent aussi connaitre le projet politique, les astuces de base de communication, leur zone d'activité et être informés au jour le jour de l'actualité de la campagne.
2/ Tout mettre dans le porte à porte, pourquoi ?
Par ce que lors du porte à porte, on identifie si l'électeur Dupont est pour, contre ou indécis dans un sens ou l'autre. On note ça. Une fois rentré au local de campagne, ou chez soi , on se connecte à son interface de militant et on rentre les noms & coordonnées , infos de contact que l'indécis à laissé .. Tout ça dans une base de données qui va s'enrichir, contient les cordonnées des contacts, des militants et des volontaires. Pourquoi faire ça ? Pour le relancer plus tard, noter ses questions pour les remonter au staff de campagne et voir l'évolution des indécis.
Et on note aussi que l'électeur convaincu dans un sens positif ne sera pas revisité, juste informé par mail.
Rappel , selon une étude universitaire US il faut 100 000 tracts pour qu'un indécis change de sens. Bonjour les coûts et empreinte écologique. Par contre avec le porte a porte il faut contacter 14 personnes pour faire changer un indécis de sens.
Et comment ont ils effectué ce porte à porte ? Avec des militants du quartier, des jeunes des vieux !!! Des gens qui parlent du quartier et du projet politique. Et en plus, on filme tout ça, pour montrer aux sympathisants que c'est simple et réalisé par des gens comme eux. Du coup, ces sympathisants peuvent alors s'identifier aux volontaires de la campagne et les rejoindre. C'est quand même plus excitant que de voir un éléphant en costume noir vous expliquer des choses non ?
3/ Faire des tonnes d'appels téléphoniques, ça coute plus rien,  idem pour les mails!
Comment ? On prend un PC sous unix ou linux, on installe dessus un truc comme "asterix", on achète une carte taiwanaise, on branche 15 téléphones dessus ... et on fait de la VOIP :  les appels locaux sont gratuits. Et comment récupère-t-on des numéros de téléphone ? Remontez plus haut porte à porte, on aura noté le numéro de téléphone de l'indécis.
Envoyer des mails par milliers ou millions ça ne coute pas grand chose par rapport à l'impression de 500 000 tracts.Et cela permet de cibler l'action. Si on veut par exemple mobiliser les vieux, ou les infirmières : On prend un truc dans la base de données qu'on met à jour tout le temps. Hop un mail dédié aux vieux , hop un mail aux infirmières, hop un mail aux gens de Marseille par ce que ce con de Sarkozy vient là et qu'il faut des vieilles pour le siffler et narguer les CRS tout en faisant de belles images à la TV le soir.
Et rajoutez un étage "SMS" , ça aussi ça peut se faire de manière très ciblée: vous voulez 500 militants à tel endroit à 20H30. Si vous avez bien conçu votre SI, tout ça cela se lancera en quelques clics.
4/ Gérer une grosse base de données
Tous ces contacts, militants, volontaires et autres sont introduits dans une base de données. On y met les coordonnées, nom, prénom , age, adresses, email, numéro de téléphone. On peut même mettre les fichiers électoraux dans la base de données, l'exploitation de celle-ci est possible dans le cadre d'une campagne électorale. Si vous ne me croyez pas, consulter ce PDF sur le site de la CNIL. De facto toutes les mairies de gauche pourraient nous fournir tout ça sous forme informatique (gros gain de temps), pour les autres ça sera plus dur.
Vous n'imaginez pas non plus, le nombre de base de données nominatives qu'on peut acheter et exploiter dans ce pays. Les annuaires téléphoniques par exemple...
5/ Profiter des primaires élargies.
Les primaires sont l'occasion de recruter un grand nombre de volontaires, de tisser le réseau de militants couvrant les territoires et de commencer à sonder les zones à forte indécision. Celles qui ont montré lors des précédents scrutins des écarts faibles. Par exemple moins de 5% entre les deux candidats, ou des députés UMP élus avec moins de 1% de majorité et donc avec seulement quelques dizaines ou centaines de voix: Ce dernier point peut être même informatisé pour les identifier, il suffit de lire les fichiers XML du ministère de l'intérieur.
Si vous avez du temps, vous pouvez lire le rapport de Terra Nova qui a observé et audité ce qui s'était passé aux USA.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les imbroglio du net

    Garden-Parie, mon blog anglais qui est en phase de recyclage, a tout récemment été “victime” d’un imbroglio du net. Mon dernier article (du 10 juillet dernier)... Lire la suite

    Par  Originalgardener
    EMARKETING, FOCUS EMPLOI, INTERNET, MARKETING & PUBLICITÉ
  • “Sauvons le net européen” dixit La Quadrature du net

    Le 24 septembre prochain, le Parlement européen doit voter le Paquet Telecom, la Quadrature du net, un collectif de citoyens qui informe sur des projets... Lire la suite

    Par  Europen
    SOCIÉTÉ
  • Testez votre Net crédibilité

    Voilà plusieurs mois que je reviens sur le sujet, la réputation sur le Net est plus qu'importante, c'est un véritable enjeu. D'aucuns en exploitent déjà les... Lire la suite

    Par  Mtc
    INTERNET
  • Retour de Cap’Com Net !

    A priori, il y aura des suites (autrement dit, il y aura un Cap’Com Net 2009 et probablement un Cap’Com Net 2010). Par contre, est-ce que ce sera à Rennes ou... Lire la suite

    Par  Eogez
    INTERNET, WEB2.0
  • L'UMP, le parti du Net

    L'UMP qui a toujours été présente en matière de vidéos sur Internet enrichit son site www.u-m-p.org d'une web TV : « UMP|TV ». Lire la suite

    Par  Simples Brèves...
    SOCIÉTÉ
  • Net écoute famille

    Pour un Internet plus Sûr, un Internet sans Crainte… C’est au début du mois de décembre 2008 que la ligne d’accueil téléphonique pour la protection des jeunes... Lire la suite

    Par  Nanoblogmaster
    INTERNET
  • Un Vésulienne sur Zappez+Net

    Suite à mon précédant acrticle, et plutôt qu'un long discours, voici l'extrait de Zappez+Net sur France 3 Bourgogne Franche-Comté France 3 Bourgogne - Les... Lire la suite

    Par  Pminguet
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog