Magazine Société

Les écritures autobiographiques chez les professeurs de la Sorbonne

Publié le 26 janvier 2009 par Anonymeses

A lire sur le site de la revue COnTEXTES mon compte-rendu sur le livre  de Christine Plasse-Bouteyre, Les écritures autobiographiques chez les professeurs de la Sorbonne. 1880-1940 Champ universitaire, champ littéraire, paru en 2008

Les écritures autobiographiques chez les professeurs de la SorbonneUne réflexion sur les autobiographies produites par quatre professeurs de lettres de la Sorbonne aux temps de la Troisième République très stimulante. A travers deux générations de textes biographiques, l'auteure s'intéresse aux modalités du discours sur soi et à l'objectivation de sa trajectoire qu'elle suppose. Christine Plasse-Bouteyre a choisi pour auteurs Alfred Mézières et Ferdinand Baldensperger , ainsi qu'Ernest Lavisse et Jules Marouzeau.
Par le choix des thèmes, des formes d’expression…les universitaires-autobiographes revendiquent le pouvoir symbolique de produire les « normes de réception, de perception et de jugement qui sont au fondement même de leur existence sociale ». Pour l'auteure, on peut analyser l’écriture autobiographique comme une volonté de mise en forme symbolique, par les universitaires eux-mêmes, de leur identité et de leur définition sociale, de leur image publique et de leur survie posthume.
Frédérique

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anonymeses 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine