Magazine

Celle qui ne disait rien.

Publié le 26 janvier 2009 par Princesse101

A 26 ans, Marie Lacool, en couple avec Mr Jaimemaliberté, et sans enfants, ne se plaint pas.

Elle et son mec la jouent relax, cool, indépendants, et libres sur nos scooters. On a nos potes communs, il a les super siens, j'ai mes copines d'enfer, et tout va bien dans le meilleur des mondes peuplé de soirées Despé-Haribo, de soirées consoles, de soirées foot, de soirées entrainement, de soirées répet', de soirées clients. Personne ne se fait de remarques sur les sorties réciproques, on est djeune's et on kiffe, on grouille d'amis fêtards et la vie n'est qu'un long verre de mojito glacé à la sortie du boulot. 

Seulement bien sûr, Marie n'en pense pas moins. Au fond d'elle, elle aimerait bien que son mec lui consacre plus de soirées à deux, qu'il rentre moins allumé le mardi soir, qu'il l'emmène en week end à Trifouilli sans forcément trimballer tous ses meilleurs amis géniaux qui sont trop cool, qu'il réduise les virées en solitaire pas si solitaires, qu'il lache un peu l'affaire avec les week end incompressibles à Bondy chez sa moman, bref, qu'il fasse un peu plus d'efforts sur la construction de leur couple à eux, eux deux.

Mais Marie ne dit rien, surtout pas. Au nom de la liberté individuelle personnelle et omniprésente, elle se contente de la vie qu'elle a, en se disant qu'elle n'a pas son mot à dire dans ce magnifique couple si fluide et moderne. Plus tard, il aura surement envie d'une vie plus ensemble se dit-elle. Et puis en attendant, elle n'est pas si mal lotie par rapport à sa cop's Claire et son looser attitré. Laquelle copine Claire n'en revient pas d'avoir une copine si cool dans son couple, et lequel looser attitré rêve d'être le mec de Marie Lacool.

Ce dont Marie ne se doute pas, c'est qu'en ne disant rien aujourd'hui, elle se construit un futur identique, car les avantages acquis du couple sont pires que ceux de la CGT.

Alors, dans quelques mois, ou quelques années, lasse d'avoir été trop djeune's, trop indépendante, trop libre, trop libérée ... trop délaissée .... Marie finira par céder petit à petit, tout discrètement, puis dans un grand clash, à l'appel du grand large, dans les bras de celui qui fera enfin d'elle la priorité de sa vie.


Read and post comments | Send to a friend


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Princesse101 1302 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog