Magazine People

Jean Sarkozy et l'affaire du scooter : l'appel aura lieu le 5 mars

Publié le 26 janvier 2009 par Benjamin Tolman
Jean Sarkozy Agrandir l'image

Jean Sarkozy n'en a toujours pas fini avec l'affaire du scooter. En 2005, le fils du président de la République avait eu un accrochage avec un automobiliste place de la Concorde. Après une plainte de celui-ci, l'affaire s'était réglée devant les tribunaux et s'était soldée par la relaxe de Jean Sarkozy.

M'Hamed Bellouti, qui avait porté plainte contre Jean Sarkozy pour délit de fuite, a été condamné à verser 2000 euros à ce dernier pour "procédure abusive et téméraire".

Une condamnation dont il a fait appel et qu'il a beaucoup de mal à supporter. Interrogé par nos confrères de Le Post, M'Hamed Bellouti a expliqué ce qu'il attendait de cet appel. "Je ne sais pas. Tout est anormal dans cette affaire. Vous savez, j'ai un peu de mal à y croire, même si la jurisprudence, en civil, en cas de délit de fuite, est à 100% de mon côté. En première instance, on pensait déjà que Jean Sarkozy serait relaxé, mais pas que je serais condamné. On est tombé de haut. Et maintenant, est-ce que la Cour d'Appel va oser fâcher Rachida et Nicolas ? J'ai du mal à croire à l'indépendance de la justice quand ça touche les hautes sphères !"

Malgré tout, il est décidé à aller jusqu'au bout, pour le principe. "Je ne lui ferai pas de cadeau. Je continue pour le principe, les valeurs, et pour mes enfants, qui voient que même le président ne respecte pas l'indépendance de la justice. Et je continue grâce au comité de soutien".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine