Magazine France

Eric Besson… de la trahison à la conversion

Publié le 26 janvier 2009 par Marc Vasseur

Il y a encore un temps, Eric Besson passait pour le félon de service. Celui qui sans aucun scrupule s’est donné à Nicolas Sarkozy, quelques mois après avoir écrit un pamphlet contre ce même Nicolas Sarkozy.

Jusqu’à sa nomination comme ministre des rafles en remplacement de Brice Hortefeux, on pouvait encore le considérer comme tel, un simple traite mu par la seule soif du pouvoir où tous les moyens justifient ce seul but.

Depuis cette date, il ne s’agit plus d’une trahison mais bien d’une conversion complète sans états d’âme.

A ce titre, sa nomination à ce poste de Ministre d’Etat est le signe tangible de cette nouvelle réalité de cet homme politique de droite. Nouvelle preuve, son intégration dans la clique UMP par acclamation.

Ce n’est donc plus une prise de guerre, juste la normalisation d’un cheminement politique mais aussi la fin d’une période, celle de l’ouverture, ce que je qualifie moins gentiment, de débauchage voulue par le président de l’Etat UMP.

Enfin et c’est peut être encore plus inquiétant, la première bavure de Besson n’a pas attendu longtemps… elle date du 25 janvier au micro de RTL, je cite : « la France a été et est toujours une terre d'immigration. C'est vrai des temps anciens, tout le monde le sait, des grandes invasions. C'est vrai du XIXème et du XXème siècle, avec les Italiens, les Polonais, d'autres qui se sont intégrés. Ensuite, il y a eu à la fois une invasion... euh, une immigration de provenance d'Afrique et du Maghreb ».

Ce personnage était déjà triste, il est désormais sinistre.

Hélas, les Amara, Bockel, Hirsch, Kouchner n’ont toujours pas pris conscience du caractère totalisant violemment néo-conservatrice de la « pensée » sarkozyenne.

Il serait temps pour eux d’assumer pleinement leur choix… Besson l’a fait c’est déjà ça.

Vivement jeudi !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte