Magazine France

MoDem 67 : chuchotements des DNA du jour

Publié le 26 janvier 2009 par Arnaud Lehmann

« Facebook : groupe de soutien à Nathalie GRIESBECK pour la tête de liste Grand Est | Page d'accueil

lundi, 26 janvier 2009

MoDem 67 : chuchotements des DNA du jour

On trouve régulièrement de quoi s'énerver grâce aux Chuchotements des DNA, aujourd'hui on peut y lire comme quoi le MoDem 67 soutiendrait la candidature de Yann Werling sur la liste Grand Est du Mouvement Démocrate.

Aucune décision de ce type n'a été prise à ce jour. Alors que je souhaitais que nous puissions prendre position sur le nom de la personne que nous voulons voir nous représenter, il a  été expliqué au cours du dernier Bureau du MoDem 67 que nous n'avions pas le temps de rencontrer les différents candidats et de le faire.

Aussi le MoDem 67 ne soutien personne. Il n'y a que des initiatives personnelles qui tendent à faire croire que le MoDem 67 pourrait être derrière quelqu'un qui n'apparaît qu'aux moments d'élections ou que l'on ne voit parmi les militants qu'aux rencontres où la presse pourrait être présente.

La candidature de Yann Werling n'est pas acceptable pour moi, il n'incarne aucunement le centrisme tel que je peux le concevoir. Au demeurant, les élections municipales ont démontrées qu'il n'apporte rien électoralement, et son faible score aux législatives précédentes n'est pas là pour démontrer le contraire.

Si sa candidature est soutenue par quelques personnes de l'équipe dirigeante, en l'occurrence le tandem Juhl/Meunier, elle n'est certainement pas souhaitée par l'ensemble de l'attelage hétéroclite qui s'est emparé de la fédération départementale, certains envisageant même de claquer la porte à la seule idée de voir l'ancien Vert sur la liste.

J'ose espérer que le Modem 67 va opposer un démenti officiel sur ce soutien qui serait accordé à M. Werling. Personne n'est mandaté pour exprimer une telle position en notre nom à tous alors même que tout débat sur cette question a été écarté au sein des instances départementales.

Stoessel ou Wehrling ?

Selon Odile Uhlrich-Mallet, la liste MoDem du Grand Est pour les européennes sera bien conduite par Jean-François Kahn et non par la députée européenne sortante Nathalie Griesbeck qui occuperait la deuxième place, devant un autre sortant : Jean-Marie Beaupuy, la quatrième place devant revenir à un Alsacien. En attendant que les instances nationales désignent officiellement la tête de liste, le MoDem 68 milite pour que l'Alsace soit représentée par Bernard Stoessel, adjoint au maire de Mulhouse et vice-président du conseil régional, alors que le MoDem 67 défend la candidature de Yann Wehrling, ancien secrétaire national des Verts passé au centre aux dernières municipales à Strasbourg. « Bernard Stoessel représente quand même mieux le centrisme alsacien », souligne Odile Uhlrich-Mallet qui est « prête à y aller » si ce quatrième candidat devait être... une Alsacienne, parité oblige. « Quand on est dans un parti politique, il faut s'engager et défendre ses idées », relève l'adjointe au maire de Colmar et vice-présidente du conseil régional, « déçue » par Rama Yade, la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme qui a refusé de conduire la liste UMP en l'Ile-de-France malgré les injonctions de Nicolas Sarkozy. Odile Uhlrich-Mallet serait, elle, candidate sans se forcer.

DNA, Édition du Lun 26 jan. 2009

19:23 Lien permanent | Commentaires (0) | Trackbacks (0) | Envoyer cette note | Tags : modem, politique, alsace, strasbourg, modem67, européennes, elections

Trackbacks

Voici l'URL pour faire un trackback sur cette note : http://leblogdearnaudlehmann.blogspirit.com/trackback/1701452


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaud Lehmann 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte