Magazine

Mahmoud DARWICH

Publié le 26 janvier 2009 par Antwan

... [...]Un jour je serai une idée qu'aucun glaive ne porte
Comme si j'avais déjà connu la mort...
Je connais cette vision et je sais que je pars
A la terre désolée, aucun livre...
Une idée pareille à la pluie sur une montagne
Fendue par la pousse d'un brin d'herbe.
Et la force n'aura pas gagné,
Ni la justice fugitive.
Vers ce que je ne connais pas. Peut-être
Suis-je encore vivant quelque part,
Conscient de ce que je veux...

Mahmoud DARWICH

Com'è si ghje avissi ghjà cunnisciutu a morti...
Cunnoscu sta visioni è a socu ch'e partu
Versu l'arcanu. Soca
Saraghju sempri vivu in calchidocu,
Cuscenti di ciò ch'e voddu...
... Un ghjornu saraghju ciò ch'e voddu
Un ghjornu saraghju un'idéa chì nisciun' gladiu porta
A a tarra inghjuriata, nisciun' libru...
Un'idea pari à u piòvitu nant'à una muntagna
Schilfata da a crèscita d'un stilu d'arba.
È a forza ùn avarà vintu,
Ne a ghjustizia fughjitiva.
Un ghjornu, saraghju ciò ch'e voddu.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antwan 197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte