Magazine Société

Abécédaire : W comme Wouters

Publié le 26 janvier 2009 par François Collette

wout1.1233006280.jpg

Autoportrait à la veste de velours noir (1909)
Huile sur toile (66 x 56)

J’avoue, je ne suis pas trop enthousiaste envers l’œuvre de l’artiste flamand Rik (Henrik) Wouters (1882-1916) mais ce n’est qu’un avis personnel et il n’engage que moi. Et n’imaginez surtout pas que je l’ai choisi faute de mieux parce que les peintres modernes connus de moi commençant par « W » ne sont pas légion. Cela me donne l’occasion de vous parler d’un artiste belge assez méconnu en dehors du royaume. 

Sculpteur puis peintre et graveur à l’heure où l’art pictural explose de tous ses feux, comme pour d’autres artistes belges de talent, sa notoriété ne dépassera jamais les frontières de la petite Belgique. Il est vrai que sa carrière fut assez courte puisqu’il décéda à l’âge de 34 ans après une longue maladie.

Sa notoriété de peintre arrive quelques années après celle de sculpteur, un art qu’il avait dans le sang puisqu’il l’apprit en partie aux côtés de son père. Son style est assez rude et terne, avec parfois une impression d’inachevé. Il travaille au couteau, ce qui permet peu de finesse. Puis, en 1911, c’est la révélation. Fasciné par Cézanne dont il ne connaît les tableaux qu’au travers de (mauvaises) reproductions en noir et blanc, il découvre enfin de visu l‘œuvre  du Maître au cours d’un premier voyage à Paris. C’est une révolution. Sa technique évolue vers plus de construction, plus de couleur – il « ose » la couleur vive - et plus de lumière mais toujours dans un style vif et assez rude comparé aux rondeurs de son œuvre sculptée.

wout2.1233003485.jpg

Pommes et fleurs artificielles ou Hommage à Cézanne (1913)
Huile sur toile (133 x 115)

En 1914, Wouters est mobilisé puis fait prisonnier pendant quelques mois. Atteint depuis plusieurs années d’une tumeur au visage, il meurt en 1916. Sa vie fut courte mais son oeuvre est prolifique puisqu’on dénombre pas moins de 1.500 travaux couvrant quasi toutes les techniques.

wout3.1233004734.jpg

La vierge folle, Isadora Duncan (1910-1912)
Bronze (195 x 76)

_________________________________________________

Pour en savoir plus : Artnet, Wikipedia, Artcyclopedia

__________________________________________________________________________

Petit conseil, si vous avez lenvie des grands espaces et de voyages dégriffés, profitez de réductions sur vos séjours. Vous pourrez partager vos bons plans, astuces et récits de voyage sur ce forum. Découvrez le système du CashBack un bon moyen pour faire des économies.

ééé

ééé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine