Magazine

CASSEURS DE DIASS : Deux prévenus purgeront un an ferme

Publié le 27 janvier 2009 par Black2004

Le verdict de l’affaire des casseurs de Diass est tombé le vendredi passé. Quatre des accusés, en l’occurrence Omar Diouf, Bassirou Camara, Babacar Sy et Alassane Kane ont été relaxés par le tribunal régional de Thičs, tandis que Babacar Faye et Souleymane Faye, écopent deux ans dont un an ferme.

Toutes ces personnes étaient prévenues pour les casses de la Maison communautaire de Diass (région de Thičs) survenues le 20 décembre 2008. La foule exprimait ainsi sa désapprobation de la décision du Préfet annulant la finale des « Navétanes » de la zone. Les dirigeants de l’Asc Ngam, finaliste, avaient opposé un niet catégorique et les esprits s’étaient rapidement surchauffés. Babacar Faye et Souleymane Faye avaient été reconnus par le vigile de la Maison communautaire, Souleymane Ndione, au moment oů les casseurs se dirigeaient vers cette infrastructure dont il a la garde.

A l’arrivée, les dégâts furent importants avec des registres déchirés, du mobilier détruit et un ordinateur mis hors d’usage. Aliou Samba Ciss, Président du conseil rural, s’était désisté de sa constitution de partie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Black2004 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte