Magazine Voyages

Escale à Vang Vieng

Publié le 27 janvier 2009 par Remouille

Après trois jours à profiter de Vientiane, de son calme et de ses bonnes baguettes de pain, nous décidons de faire une halte à Vang Vieng avant de rejoindre Louang prabang, la capitale culturelle du Laos.

Nous pensions avoir tout vu du back-packer à Don Det, mais Vang vieng bat tous les records. Nous avions longtemps hésités à nous rendre dans cette ville très controversée (même par le Lonely). Mais les paysages il faut bien le reconnaitre valent le détour.

voici la journée type d’un touriste back-packer à Vang Vieng:

  • Levé 11h, pour se vautrer dans les canapés du café d’en face qui projette en permanence des épisodes de Friends et des Simson. ”On s’y sent comme à la maison.”
  • A 13 h il attrape sa bouée pour rejoindre ses congénères pour s’adonner à l activité principale de Vang Vieng, le Tubing. Pendant toute l’après-midi des hordes de grands ados descendent la rivière Nam Song vautrés dans leurs bouées. Etant donné qu’il y a peu de courant, c’est long, très long. Et pour agrémenter la descente, des bars installés tous les 200 m le long de la rive, proposent des seaux de Whisky ou autre alcool.
  • A 20h et encore en maillots de bain, il rejoint l’un des nombreux bars de la ville, proposant encore des seaux d’alcool, des “Happy pizza”, et autres mets à base de Marijuana pour finir la nuit défoncés et encore vautrés. Les autres drogues sont aussi disponibles.

Ici les touristes bafouent les principes du savoir vivre Lao, en s’exhibant en bikini, dans les lieux public et les lieux saint sans la moindre gène. Nous vous passons les autres impudeurs.

Pour répondre à la demande, certaines associations vont même jusqu’à proposer des treks comprenant alcool et Marijuana à volonté. Entre ces touristes et nos représentants, quelle peut bien être l’image que les locaux doivent avoir des occidentaux?

Honteux, nous trouvons du calme dans des bungalow isolés à l’écart du centre ville. Pendant ces 2 jours, balade à pieds dans les campagnes pour retrouver le sourire des Laos, et les majestueux paysages karstiques. Les falaises sont propices à l’escalade. Ainsi le lendemain nous partons pour une journée de varappe. Nous sommes pas encore des spiderman, mais on est sur la bonne voie.

Après ces deux jours à Vang Vieng, nous reprenons le bus pour 7heures de virages dans les montagnes pour arriver à Louang Prabang.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Remouille 138 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine