Magazine Humeur

Monoxyde de carbone : les petits chanteurs ont la gueule de bois

Publié le 27 janvier 2009 par Richard Kirsch
images.jpgGrave intoxication lors du concerts des petits chanteurs à la croix de bois. La petite paroisse de Phalempin dans la banlieue lilloise est encore sous le choc après l'intoxication de 250 personnes. A l'origine de ces malaises en chaîne, le diagnostic se porta d'abord sur un chant religieux douteux signé d'un certain Monseigneur Williamson, un fameux évêque révisionniste, le poto à son papa Benoît the Sixteenth. En effet beaucoup de spectateurs furent pris de sérieux vomissements en écoutant les paroles écrites par le fonctionnaire vaticanais pas très catholique. Les pompiers arrivèrent rapidement sur les lieux pour constater avec stupeur qu'au fond il n' y avait pas lieu de foncer sirène hurlante à l'heure de l'apéro car il n'y avait pas le feu.32157_une-gazeglise.jpg Et le capitaine déclara que le curé aurait mieux fait d'appeler le SAMU. Ce matin l'on sait qu'il s'agit d'une intoxication au monoxyde de carbone due à une défaillance d'un chauffage au gaz. Chauffage au gaz, chambre à gaz , beaucoup de paroissiens traumatisés par les propos de monseigneur Williamson firent hélas l'amalgame . Une cellule de soutien psychologique a été mise en place . Quant aux petits chanteurs , quelques uns se réveillent se matin avec la gueule de bois.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Richard Kirsch 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte